0Nous avons profité du week-end prolongé du 14 juillet

pour faire une balade en Alsace du côté d'Eguisheim [68]

La région est tellement jolie avec ses villages fleuris,

ses maisons aux façades colorées, ses paysages de vignobles et de houblon...

On a poussé la balade de l'autre côté du Rhin à une trentaine de kilomètres de la frontière,

dans la région de Baden-Wurtemberg.

Ce n'est pas le fameux  "Europa Park" qui nous intéressait

mais le jardin "Herrenmühle" du paysagiste Hansjörg Haas à Herbolzheim-Bleichheim.

 Autour d'un ancien moulin, H. Haas a aménagé à partir de 2010 un terrain de 25 ares 

en plusieurs parcelles de jardinage et le rendu est tout simplement remarquable !

Il suffit de passer le Rhin pour découvrir un très joli jardin.

Nous commençons la visite par le potager.

Le tracé est traditionnel avec quatre carrés bordés de buis

au centre desquels trône une pierre verticale entourée de lavandes.

Ce plan exprime l'ordre et une certaine sérénité.

2Deux topiaires d'ifs sur tige à l'allure gracile font le guet à l'entrée du potager.

4A  côté de ce schéma bien dessiné, nous découvrons des carrés aux formes plus libres et plus souples.

Les carrés ne sont pas enfermés dans des buis mais sont bordés de gravillons.

Ils accueillent des artichauts, des graminées, des amarantes, des dahlias,

un groseiller sur tige (c'est original)

49Parmi les dahlias blancs, de belles grappes de raisin rappellent que la région du Wurtemberg est viticole. 

47jpgLe Bade-Wurtemberg est en effet connu pour ses différents types de cépages :

Trollinger, Lemberger, Schwarzriesling, Spätburgunder, Kerner etc…

48Après le potager, un chemin  nous invite à longer la maison.

Une belle clématite court dans les arbustes.

55Une heure avant qu'on aille visiter le jardin, une pluie orageuse

s'est abattue sur le village d'Herbolzeim.

Par chance pour nous, la pluie a cessé juste avant l'ouverture

du jardin et le soleil nous a accompagnés toute l'après-midi.

17 Sur la gauche, nous découvrons un banc adossé à un appenti.

C'est amusant ce qu'il y a sur le toit.

8 Des petites plantes grasses plantées dans des couvercles de poubelle prennent un bain de soleil.

9L'allée qui longe la maison est bordée de couleurs vertes, blanches et grises.

13Le tapis est formé de graminées, stepas, echinacées blanches, sedums....

14L'harmonie et la douceur des couleurs sont les points 

qui m'ont le plus frappée dans ce jardin.

Le peintre qui a travaillé ces tableaux a beaucoup de talent !

11Le ruisseau Bleichbach coule paisiblement en contrebas du jardin

et forme une frontière naturelle au sud du jardin.

10Grâce à l'humidité et à l'ombre, 

les hostas se plaisent dans le jardin d'Herrenmühle.

64 Les fleurs d'hostas sont discrètes mais elles ne manquent pas d'attrait.

63Camouflées derrière les arbustes,

des bonbonnes attendent qu'on vienne les remplir avec l'eau du ruisseau.

Il y a beaucoup d'objets de déco posés discrètement dans tout le jardin, 

Achtung, il faut marcher "langsam" pour découvrir toute la richesse des lieux.

(Haha, j'ai réussi à placer les quelques mots d'allemand que je connais)

15C'est une pergola de robiniers qui marque à l'est la limite du jardin avec la propriété voisine.

19Le robinier est très intéressant car imputrescible, d'une longévité naturelle exceptionnelle

et résistant aux insectes destructeurs et aux champignons sans traitement fongicide ou insecticide.

25Hostas, fougères, hortensias se plaisent sous la lumière tamisée de la pergola.

28Regardez, le sol est traversé par une rigole.

20De l'eau coule en effet d'une ancienne auge

21pour aller se déverser dans un bassin de 13 mètres de long.

C'est le trajet d'un ancien bief, l'ancien fossé du moulin.

Comme des trésors anciens, des jarres sont posées au fond du bassin.

24Un beau tapis de gazon bien vert et bien dru se déroule devant la maison.

La jolie façade à pans de bois si typique de la région et les volets bleus

participent au charme des lieux.

30 Le 14 juillet, les phlox étaient en fleurs

ce qui n'était pas le cas chez moi dans la région messine. 

32  33

34Admirez la moquette, j'ai hésité avant de marcher dessus tellement l'herbe est belle !

36Les bordures des parterres sont parfaitement maîtrisées,

l'armoise et les oreilles d'ours ne débordent pas sur le gazon !

"Es ist streng verboten !"

69Gris et bordeaux, le tableau est charmant et romantique

68 Une gaura rose accompagne la potée de pétunias bordeaux. 

67 Voici une vue du bassin côté maison :

on y voit des nénuphars.

37

40Des lavandes bordent l'allée avec beaucoup de douceur.

79A l'abri des regards côté sud, dissimulée en contrebas du chemin,

une petite terrasse permet de faire une pause bien sympathique

dans une atmosphère méditerranéenne.

41Des agapanthes bleues et blanches accompagnent des yuccas, des figuiers.

42Sur le bac, des erigerons ont trouvé leur place au soleil.

46L'endroit noyé dans la verdure est très agréable.

82On trouve partout dans le jardin des succulentes cultivées en pots,

voilà une belle soucoupe piquée de fleurettes roses.

43Des potées accueillent des agrumes.

44On repasse dans le potager pour aller à l'est dans le sous-bois.

La serre blanche de style victorien ne passe pas inaperçue.

56Deux belles potées de cordylines au feuillage rouge bronze 

apportent un petit côté exotique devant la serre.

5Voici encore des sedums aux jolies fleurs roses.

73En Alsace et de l'autre côté du Rhin, il n'y a qu'à regarder les champs de maïs 

pour constater qu'il n'y a pas de sécheresse et que la météo profite aux cultures.

Quel contraste avec la région messine, même si la pluie de cette fin juillet a permis au gazon de reverdir.

57Pour boucher un coin, rien de tel que la renouée

qui forme une plante couvre-sol bien compacte. 

75 J'aime le mariage de cette plante avec les anémones du Japon.

(elles ne sont pas en fleurs dans mon jardin)

66Derrière la serre, on trouve des dahlias rouges, des artichauts...

76et une plante invasive dont je ne connais pas le nom.

83L'extrémité du jardin côté ouest est un sous-bois éclairé de lierres, de fusains panachés

59et d'hostas.

80Dans chacun des espaces du jardin, il est possible de faire une pause

pour prendre tout simplement le temps de se dire qu'on passe un bon moment.

51Quel beau camaïeu de verts !

J'aime bien cette allée bordée de toutes ces plantes couvre-sol.

53Les brunnera Jack Frost ont des feuilles en forme de coeur dans les tons verts et argentés.

Lumineux et peu exigeants, ils se plaisent à l'ombre.

52Et voici des hydrangéas qui font une haie d'honneur à tous les jardiniers.

81La visite se termine par le théâtre blanc.

Une petite cour circulaire gravillonnée est entourée d'un demi-cercle de gradins fleuris

d'erigerons, d'echinops..

60Voici un autre contenant en forme de barque pour des sedums.

71Voici une photo que j'aime bien dans les tons bleutés en harmonie avec la couleur des volets.

Les pots en grès à décor floral bleu, avec des oreilles, 

sont des poteries traditionnelles pour conserver la choucroute. 

72J'ai adoré ce jardin à l'allure très naturelle dont les différents espaces

s'imbriquent les uns dans les autres avec douceur. 

Les palettes de couleurs ont été minutieusement étudiées

et le résultat forme des perspectives reposantes.

Dieser garten ist wunderbach !

C'est Hansjörg Haas qui accueille les visiteurs.

Il parle beaucoup mieux français que nous baragouinons allemand

et ce fut un grand plaisir de discuter avec lui de son jardin.

29