37A 11 kilomètres de Sélestat et 40 kms de Strasbourg,

à côté du château de Thanvillé (67), nous avons découvert un jardin encore tout jeune,

mais déjà très séduisant, le jardin Lilaveronica.

29C'est Jacques Couturieux, paysagiste et botaniste vosgien,

concepteur de nombreux jardins dont les jardins de Callunes (voir ICI) 

 qui a imaginé et créé en 2011 le jardin Lilaveronica.

12A l'origine, l'endroit était un champ à la sortie du charmant village de Thanvillé.

21Aujourd'hui c'est une belle idée de balade où il fait bon se poser, tout simplement,

pour profiter du paysage et savourer l'instant présent.

14Il est difficile d'imaginer que tout a été créé ex nihilo tant le rendu paraît naturel.

31Le jardin pentu de 1,5 hectares 

33est parcouru par un ruisseau qui serpente entre des pierres. 

4Plusieurs retenues d'eau ponctuent le jardin

et accueillent des nénuphars.

7

32Des graminées bordent les rives des plans d'eau,

5

18des hostas apprécient l'ombre et l'humidité des lieux.

16De belles allées engazonnées ondulent entre les massifs.

9Les scènes sont naturelles et champêtres.

2Aujourd'hui 500 variétés de fleurs et d'arbustes habillent la colline

23avec des palettes de couleurs époustouflantes.

25Ici au premier plan des géraniums vivaces bleus

devant des echinaceas oranges, jaunes et blanches.

11Des verveines de Buenos-Aires se dressent

derrière une bordure de plantes tapissantes. 

8Le bleu acier des echinops ou chardons bleus tranche sur le rose des echinacéas.

1Des sauges, des verveines de Buenos-Aires, des échinacéas et des lys.

26Des arbustes au feuillage pourpre (cotinus...)

attirent le regard et contrastent avec les feuillages verts.

347A l'entrée du jardin, à côté de la maisonnette récupérée d'une expo d'étudiants en architecture, 

s'étale un tapis de roses et d'achillées roses et oranges. 

30

2815 juillet 2017, des rosiers arbustifs étaient encore en fleurs.

35

15  20

En arrière plan sur la colline, la forêt sert d'écrin à ce tableau champêtre.

19A admirer la pleine forme des massifs et la vigueur des vivaces,

on se rend compte que l'Alsace ne souffre pas de la sécheresse.

26 J'aime bien ces héléniums oranges lumineux.

3C'est l'harmonie des couleurs qui m'a le plus impressionné dans ce jardin.

Regardez sur cette photo la douceur des couleurs.

0 Samedi 15 juillet 2017, la météo était très agréable avec ses 22°c.

Nous avons passé un moment très agréable dans ce jardin

et avons eu le plaisir de discuter de cette réalisation avec des personnes très sympathiques :

le maire de Thanvillé et une charmante dame qui accueille les visiteurs.

36Avec le temps, ce jardin va gagner en maturité.

C'est sûr, quand on reviendra faire une virée en Alsace, 

on ne manquera pas de passer à Thanvillé voir l'évolution de ce jardin.