201Prêts pour continuer la visite du jardin de la Pellerine ?

Alors dirigeons-nous tranquillement à l'arrière de la maison.

Regardez comme l'endroit est sympathique et accueillant !

244Des plantes grimpantes habillent la façade en pierres

et des topiaires de buis structurent les parterres étroits qui habillent le derrière de la maison.

L'ensemble me rappelle les jardins visités en Angleterre et c'est très joli.

2Les géraniums violets, des phlomis et des rosiers

sont en pleine floraison en ce début juin.

252Que de plantes, que de plantes !

Ces massifs d'arbustes et de vivaces mélangent à ravir le naturel et la sophistication

241et l'ensemble forme un tableau romantique.

240Elles sont très jolies ces roses aux fleurs simples avec leur coeur d'étamines dorées.

255Différentes mais tout aussi belles, celles-ci s'ouvrent en corolles bien charnues

en formant des coupes bien pleines divisées en quartiers.

242

219Ici la couleur vitaminée de l'euphorbe se marie bien avec le géranium vivace violet.

257Sur la gauche de la maison,

 nous pouvons admirer un magnifique rosier liane aux guirlandes de fleurs blanches.

220Une serre aux briques rouges fait relâche pendant la belle saison,

ses locataires sont parties s'épanouir dans le jardin.

221Si je devais redonner du peps à ce bassin, je m'inspirerais du jardin de Kifsgate Court dans les Cotswolds

et repeindrais en noir le bassin pour que l'eau prenne une couleur d'encre et crée un miroir sombre.

[pour voir le billet sur le jardin de Kifsgate Court, c'est ICI ]

245Si la petite gloriette émerge tranquillement d'un massif de plantes,

238du fond de l'allée elle apparaît comme la tour de garde

qui surveille les allées et venues dans le jardin.

224Des fougères, des hostas et d'autres plantes au beau feuillage 

forment une collerette autour du petit bassin circulaire.

210

260Le jardin blanc dégage beaucoup de douceur. 

217Du vert et du blanc, 

261du blanc et du vert.

228On s'approche des bassins d'eau et une profusion de plantes luxuriantes

au feuillage ample donnent à l'endroit une allure de jungle. 

202

203L'endroit est humide et le banc couvert de mousse disparaît dans les feuillages.

227Nous quittons la partie boisée et ombragée pour nous promener dans le 

jardin anglais et ses mixed borders.

236Ce sont les allées engazonnées qui m'impressionnent le plus :

le gazon bien dru au vert lumineux participe à la beauté du jardin.

248

209Nous découvrons au fond du jardin le plan d'eau.

229L'endroit est tranquille et paisible

205

211Image de carte postale avec le saule pleureur et le petit pont de bois. 

212Nous descendons les marches pour découvrir la dernière création du jardin,

264 le grand bassin qui s'étire en longueur.

231Voici une vue panoramique du grand bassin.

235Début juin, les bords du bassin sont fleuris d'iris et d'herbe de bouc.

251 L'herbe de bouc forme une belle touffe avec ses panaches blancs

232et les iris se dressent de façon élégante au bord de l'eau.

234  233

Nous faisons le tour du bassin et revenons par une allée

bordée de jolis feuillages colorés.

206

263Début juin, les roses sont accompagnées par les belles pivoines,

les primevères et les géraniums vivaces.

213  215

242   256

Nous nous sommes bien régalés dans le jardin de la Pellerine,

les deux heures de visite dans ces allées fleuries nous ont enchantés.

Pour revoir la 1° partie de la visite, c'est ICI

262Dans un prochain billet, nous découvrirons un autre jardin remarquable,

"Les Jardins de mon Moulin" 52300 Thonnance-lès-Joinville

A bientôt