19Nous allons commencer la nouvelle année par une très belle balade

dans les jardins de Kerdalo dans les Côtes d'Armor.

Nous avons visité ces jardins le 5 juin dernier entre deux averses

alors que la météo était pluvieuse et très venteuse.

J'ai été époustouflée par les couleurs extraordinaires des jardins.

Ce n'est pas étonnant car c'est un peintre qui a créé ces jardins.

Abondonnant ses pinceaux, le prince et peintre russe Peter Wolkonsky a imaginé et créé ces jardins. 

En 1965, il restaure l'ancienne ferme en un manoir, creuse des bassins, aplanit des terrasses...

Avec l'aide de grands pépiniéristes, il plante des végétaux choisis pour leur rareté botanique

mais surtout pour leurs couleurs.

Vous allez pouvoir admirer le résultat,

les jardins sont de véritables oeuvres végétales qui se succèdent dans cette propriété de 17 hectares.

74La visite commence par la terrasse engazonnée devant le manoir.

La vue dégagée met en valeur la façade du bâtiment et crée une atmosphère apaisante.

70On chemine sur des allées de pierre en faisant attention à ne pas écraser les petites fleurs.

14Les coloris sont reposants, gris, jaunes, verts.

L'inflorescence à la forme conique couverte de petites fleurs bleues est une viperine, l'Echium des Canaries.

Il y en a beaucoup dans ces jardins.

Si la floraison annonce la mort de la plante, celle-ci se ressème abondamment en sol léger.

36Entre les galets poussent des oeillets, des pâquerettes, des onagres (est-ce bien des onagres?)

13Regardez le fond du tableau avec les dégradés de couleurs.

Le vent a chassé les nuages et une éclaircie illumine le tableau.

66Sur le côté du bâtiment principal, les murs d'une annexe sont recouverts de végétation.

Avec le mur de pierre couvert de végétation et la lanterne,

il est facile de faire une belle photo de carte postale au charme un peu rétro vintage.

40

voeux

42La terrasse inférieure n'est pas accessible 

mais la vue "d'en haut" permet de bien visualiser la géométrie de la composition.

Depuis la mort de Peter Wolkansky,

sa fille et son mari, Timothy Vaughan qui est paysagiste, perdurent l'oeuvre de l'artiste.

Le jardin des quatre carrés est l'ancien potager de la ferme

repensé par Timothy Vaughan entre 2002 et 2004. 

Des allées engazonnées forment la croix centrale tandis que les allées

extérieures sont formées de damiers de gazon et de galets. C'est original.

39Dans les massifs de vivaces,

les taches lumineuses jaunes sont des herbes du Japon "hakonecloa macra aureola",

les touches bleues des sauges aux épis bleu violacé, des geraniums

10et des aulx.

12Deux pavillons d'angle complètent le décor.

37

38La promenade se poursuit dans la vallée du haut.

L'erigeron a colonisé les marches,

et un rosier liane fait la révérence avec ses lianes retombantes.

15Je pense que les plantes jaunes et oranges sont des euphorbes.

43Quel spectacle après les escaliers :

Regardez ce bassin rectangulaire qui s'achève sur une pagode en bois d'inspiration chinoine.

67Des magnolias impressionnnants, des arbustes plus bas moutonnants,

et des nenuphars dans le bassin, que c'est joli !

46Plus loin, nous découvrons la lande dorée.

Les arbres ont été choisis pour la beauté de leur feuillage ou de leur floraison.

Personnellement, je trouve ce spectacle époustouflant.

On dirait une grosse vague qui déferle sur la plage.

17Quelle magie des couleurs et des formes.

Au premier plan, les cotinus ou arbres à perruques apportent des touches de rouge.

18Il y a de très nombreuses variétés d'arbres :

Taxus baccata, Taxus fastigiata, des Euonymus japonica panachés,

des cornus ...

48En été, le pré accueille les insectes.

20 Le massif des gunnera manicata ou rhubarbe géante du Mexique est impressionnant.

21Il y a aussi des plantes plus discrètes.

72Le terrain est en pente et nous descendons doucement vers le grand étang.

22Nous faisons une pause non pas pour reprendre des forces

mais pour profiter de ce doux moment de balade

et pour écouter les oiseaux.

51L'eau est présente dans les jardins par le biais de trois sources

et de la rivière du Jaudy qui traversent le parc.

23Nous entendons le doux bruit d'une cascade. 

54Nous arrivons en bas du jardin.

Sous les feuilles gigantesques des gunnera maticata,

des dalles carrées nous conduisent vers la grotte italienne.

24Elle abrite des bas-reliefs de Wolkonsky

représentant un monde imaginaire de sirène, reptiles et poissons en coquillages.

55Au détour d'une allée, nous découvrons la rivière de Treguier.

73Cette partie du jardin boisée et humide abrite le millepertuis, le lierre et des fougères.

Début juin, les camélias et rhododendrons ont déjà défleuri

et les hortensias ne sont pas encore en fleurs.

71

47Après avoir remonté l'allée à travers bois,

nous contournons le manoir pour accéder aux terrasses supérieures.

25Exposées plein sud, ces terrasses italiennes sont plantées de spécimens exotiques.

30A cette époque de l'année, le cotinus  arbre à perruques) 

a une belle floraison vaporeuse rouge pourprée.

27

26Exposées plein sud, les terrasses accueillent des plantes peu fragiles.

des cyprès, ces colonnes verticales très décoratives qui rappellent les paysages du sud de la France,

des phormiums ou lin de Nouvelle-Zelande, ces grandes feuilles persistantes ...

59Je n'en dirai pas plus sur les plantes parce que malheureusement je ne connais pas leur nom 

mais peu importe, les massifs sont très beaux.

63

33

57  64

La santoline a un joli feuillage gris persistant couvert de petites fleurs jaunes de juin à août.

60

31Ici un joli pavot rouge au coeur noir.

68Si on prend le temps de faire une pause, on peut remarquer une fleur protégée

à la beauté sophistiquée.

58Le lys martagon

61Ses fleurs sont tournées vers le sol et leurs tépales sont enroulées vers l'extérieur.

A maturité, les pétales sont totalement recourbées vers le haut .

62En quittant les jardins par le haut de la vallée, 

des delphiniums forment de belles toquées

76et au détour du chemin, on découvre le pigeonnier.

65Les jardins de Kerdalo sont des véritables tableaux vivants

qui méritent bien le label de jardins remarquables.