ExplorestheWorldLes 24 jardins aménagés dans le jardin botanique de Haute Bretagne évoquent les trois saisons de la vie :

le printemps, l'été et l'automne. 

Si chaque saison dévoile ses atouts, le printemps est exubérant

et c'est un festival de couleurs qui nous a accueillis le 2 juin 2017.

On commence la visite en empruntant un couloir étroit et ombragé. 

Le jardin des mille et une nuits est inspiré par les jardins d'eau islamiques,

"lieux de délice", représentations du paradis.

La végétation est luxuriante et méditerranéenne : 

lavandes, romarin, cyste... Des jets d'eau animent et rafraîchissent l'espace. 

jardin d'eauQuand on sort de ce tunnel végétal,

on débouche sur un grand espace où les 25°C nous tombent dessus d'un coup.

La cité antique est ceinturée par des plates bandes de vivaces

adossées à des murs de pierres.

1 jardinDébut juin, on peut admirer des alstroemères,

alstroemère

alstoremère1des valérianes et des roses,

valerianedes bleuets et des roses,

bleuetsdes roses... et des roses...

roses2

roses1du chèvrefeuille,

chèvrefeuille

roses  mixed border

de la glycine et des pivoines

pivoine

pivoine1Les différents jardins assurent une floraison échelonnée tout au long de l'année.

C'est pour cela qu'il est intéressant de visiter les jardins en toutes saisons.

Début juin si les gradins d'iris sont déjà défleuris,

un autre massif au coeur jaune citron assure le spectacle.

1jardin1Dans le potager, la famille nounours est en train de déjeuner.

potagerA y regarder de plus près, on dirait plutôt qu'ils ont fini de manger et qu'ils font la sieste.

Chut, laissons les digérer et continuons notre balade.

potager1La gloriette est chapeautée de jolies roses.

gloriette2

gloriette1Le jardin secret, inspiré de la Renaissance italienne, est composé de deux terrasses.

La première est formée de quatre carrés de topiaires, 

jardin2la deuxième est occupée par un bassin qui donne l'illusion d'un bassin d'eau.

Le poisson, les nénuphars, la surface colorée de mousse

donnent l'impression d'un plan d'eau.

L'illusion est parfaite mais c'est un trompe l'oeil. 

poisson eauRegardez l'arcade de verdure surmontée d'un fronton triangulaire.

C'est incroyable ce qu'on peut réaliser avec des haies taillées.

2J2Voici un petit air de Toscane.

Avec leur port colonnaire, les cyprès ont fière allure.

cyprès3

cyprèsjpg  cyprès1

Admirez le contraste entre la verticalité des cyprès

et le vaporeux des kalmias latifolia, des rosiers moschata et des pivoines herbacées.

Nous sommes dans le jardin du reposoir de l'harmonie du soir,

que c'est bien dit !

cyprès4On connaît les rosiers et les pivoines, mais les kalmias, késaquo?

kalmias4Le kalmia, appelé aussi laurier des montagnes,

 est originaire d'Amérique du Nord.

kalmias5De la famille des Ericacées, donc proche des bruyères,

cet arbuste au feuillage persistant doit être planté en sol acide et frais.

C'est à la mi-ombre que sa floraison est la mieux valorisée.

kamiasAttention, toutes les parties de la plante sont toxiques par ingestion.  

kalmias1  kalmias2

Mais qu'est-ce qui amuse ce bel apollon ?

statueC'est la tondeuse robot qui se promène toute seule sur la pelouse.

C'est la première fois que je vois un robot dans un jardin botanique !

le robot tondeuseEncore un joli massif avec des rosiers au centre, puis des sedums

et une belle bordure tapissante violette.

massifLe jardin fait 25 hectares alors il est appréciable de s'asseoir sur un banc

pour prendre le temps de s'arrêter pour admirer le jardin.

bancUn pont rouge qui se détache dans la végétation,

nous arrivons dans le jardin du soleil levant.

pontUne lanterne en granit,

coin japonais2  étang1

un plan d'eau,

étang

coin japonaisdes iris, des fougères, des galets...

iris1Le jardin du soleil levant est une douce combinaison du végétal, de l'aquatique et du minéral.

coin japonais1

coin japonais4La sieste est finie et les enfants nounours font de l'escalade

sur le chêne quadricentenaire d'une circonférence de 5,42 mètres.

L'estimation de son âge est de 430 ans.

nounoursSauf erreur de ma part,

ces arbustes à l'impressionnante floraison bleue de toute beauté sont des ceanothes.

ceanotheC'est en 1994 qu'Alain Jouno commence l'aménagement du domaine de 45 ha

qui entoure le château de la Foltière, à 10 kms au nord de la jolie cité médiévale de Fougères.

chateau3Il crée 12 jardins à thèmes et ouvre le parc floral de haute-Bretagne en 1996.

Aujourd'hui le parc comprend 24 jardins et continue de s'agrandir.

château

chateau2Autre style avec le jardin du soleil couchant

dernierJ3Des buis de bordure dessinent des arabesques sur la pelouse.

dernierJ2 Dans le jardin de l'Olympe, 4 cercles ont été dessinés sur la pelouse.

Ils évoquent les 12 dieux et déesses du Mont Olympe, les 12 heures qui gardent les portes de l'Olympe,

les 9 muses qui président les arts et enfin les 3 grâces qui incarnent les désirs de l'homme.

arbres taillésLe jardin de l'amour est constitué de quatre massifs dont chacun évoque une saison.

Il offre la possibilité aux visiteurs de fêter leurs 20, 40, 60 ou 80 ans

en avançant les yeux masqués pour toucher l'arbre de Judée, l'arbre de l'amour ! 

Attention le chemin est semé d'embûches pour les ...40 ans !

J de l'amour Comme toujours, l'aménagement actuel de ce parc botanique est l'oeuvre d'un passionné

de voyages et de beaux jardins.

"" J’arpentais les rues de Paris...et, par hasard, devant un kiosque,

mon regard  se posa sur la couverture d’une revue.

Je la saisissais et tournais sans réfléchir la quatrième de couverture.

Immédiatement, je fus intrigué par une annonce : elle présentait une propriété à vendre en Bretagne;

le lieu n’était pas précisé, mais il ne m’était pas inconnu.

Je devinais ... le château de la Foltière près duquel nous avions randonné en famille.  

        Le 24 mai 1994, lors d’une courte visite se réanima la passion de mes quinze ans.

J’ai compris que le cours de ma vie pouvait changer.

Mon esprit vagabondait, des images de jardins se succédaient...

J’entrevoyais un parcours de visite dans un vaste parc botanique,

bien que la propriété fût partiellement abandonnée aux ronces et aux herbes folles. 

Je m’empressais de communiquer mon enthousiasme pour ce projet à mon épouse. ""

Quand un rêve devient réalité... chapeau Monsieur Jouno !

dernier JC'est avec le parc botanique de Haute-Bretagne que je termine mon reportage 

sur les merveilleux jardins bretons visités en juin 2017.

2018 nous emmenera dans d'autres jardins extraordinaires.

Les prochaines visites sont programmées dans le Grand Est, en Alsace. 

Alors à bientôt pour de nouvelles balades fleuries.

portail