vue des rempartsC'est dans le joli village de Gerberoy que le peintre impressionniste Henri Le Sidaner

s'est installé en 1901 sur les conseils d'Auguste Renoir.

Il n'était pas question pour Le Sidaner de laisser quelqu'un d'autre

aménager son jardin car il avait une idée précise des effets de lumière recherchés.

Les premiers travaux concernent la parcelle derrière la maison aménagée en un jardin blanc.

Nous entrons dans la propriété par une allée pavée.

entréeSur les murets qui bordent l'allée s'étale une plante tapissante au feuillage gris argenté :

cette corbeille d'argent est une variété de ceraiste.

Au printemps ce tapis est recouvert de petites fleurs blanches.

entrée1L'été 2018 a été marqué par une sécheresse exceptionnelle

et il suffit de regarder ce qui reste du gazon pour constater

que le jardin a souffert du manque d'eau.

J blanc3La partie la plus proche de la maison est chouchoutée et arrosée.

Vert, gris et blanc forment un tableau apaisant.

J blanc716 septembre 2018, les hydrangéas sont en fleurs

J blanc10et forment de belles boules blanches.

entrée3  J blanc11

J blanc4 Bien sûr, la fin d'été n'est pas la saison idéale pour admirer les roses.

Mais en septembre, on peut admirer les roses remontantes

dont la floraison est certes moins spectaculaire qu'au printemps

mais très appréciée car la dernière de l'année. 

J blanc1

J blanc2On retrouve les céraistes qui se plaisent sur les murets .

J blanc17

buste le sidanerA côté des fougères, des hortensias et des buis, un tête à tête sympathique.

J blanc19Avant d'emprunter les escaliers qui mènent aux étages supérieurs,

prenons le temps d'admirer les terrasses à l'italienne.

espaliers3Le Sidaner s'est inspiré d'un voyage d'études aux iles Borromées

pour aménager trois terrasses fleuries à l'italienne.

roseraie3

espaliers2Des potées accueillent des géraniums blancs.

J blanc18

J blanc5

J blanc12D"en haut", nous avons une vue sur la boutique du jardin

J blanc13et sur le jardin blanc.

J blanc14

J blanc15

J blanc9Au fur et à mesure des années, Henri Le Sidaner a acquis

les parcelles attenantes à son terrain et les a aménagées en jardins.

escaliersAccolée à la propriété s'élève la collégiale Saint-Pierre, monument historique,

autrefois habitée par des religieuses.

roseraieIci les buis sont centenaires et c'est une chance qu'ils ne soient pas malades.

La vierge à l'enfant doit veiller sur le jardin.

vierge à l'enfantDans la roseraie, les couleurs sont roses et rouges.

roses3roses1

Si à cette époque de l'année, les rosiers non remontants ne sont plus fleuris,

on imagine la beauté du jardin quand les tonnelles croulent sous les roses !

roseraie6C'est en mai-juin qu'il faut venir admirer les rosiers en fleurs.

Depuis 1928 chaque 3° week-end de juin, grâce à Le Sidaner, le village de Gerberoy fête la rose. 

roseraie7Il y a les roses mais rien de tel que des géraniums pour fleurir jusqu'à l'automne la vasque centrale.

roseraie1

roseraie5Persicaire, Polygonum ou Renouée de l'Himalaya, c'est comme on veut !

Plante vigoureuse dont la floraison s'étale de juillet à octobre.

roseraie2Nous découvrons le jardin jaune et bleu construit 

sur les ruines d'un ancien château-fort.

DSC_7370Spirée bleue, barbe bleue ou caryopteris,

l'arbuste aux petits bouquets bleus a une allure décontractée.

Son feuillage est odorant.

J bleu1

J bleu4L'arbuste se marie bien avec les géraniums vivaces bleus.

J bleu

geraniumDans ce jardin bleu, nous découvrons une belle rose :

 "Pacific dream blue"

rosesApprochons-nous du temple de l'Amour

qui est une copie du temple de l'Amour du Petit Trianon à Versailles.

temple de l'amourLa gloriette est palissée de rosiers sarmenteux et grimpants destinés à poursuivre leur croissance

le long des six piliers en bois soutenant la coupole.

Henri le Sidaner a dessiné lui-même ce Temple qu'il a construit avec des amis Versaillais.

temple de l'amour1On aperçoit la coupole des remparts de l'extérieur des jardins.

temple de l'amour2Le terrain escarpé est agrémenté de vasques, de sculptures

qui lui donnent un petit air désuet mais sympathique.

poteries

poterieDepuis plusieurs années, Etienne Le Sidaner, petit-fils du peintre et son épouse Dominique

poursuivent la restauration des Jardins, labellisés "Jardin Remarquable" depuis 2013. 

poteries1Dans la mare barbotent des canards.

mareGrand peintre intimiste français appartenant à la génération post-impressionniste,

Henri le Sidaner a connu de son vivant tous les succès et toutes les récompenses.

Une centaine des plus grands musées à travers le monde possèdent ses oeuvres.

tableauNous finissons l'année avec cette balade dans les jardins Le Sidaner.

En attendant de vous retrouver l'année prochaine pour d'autres visites,

je vous souhaite de belles et joyeuses fêtes.

Prenez soin de vous