J de TrapeluneIl ne faisait pas chaud quand on est arrivés à Trapelune,

dans ce hameau vosgien à 600m d'altitude. 

 10 heures n'avait pas encore sonné 

et le temps gris et humide donnait l'impression qu'il faisait moins que les 18°C affichés.

Cela dit, rien de tel pour les photos qu'un ciel bas et lourd, on n'est pas gênés par la lumière.

Quand on a quitté le jardin après plus d'une heure de visite, le ciel s'était dégagé 

et le soleil avait fait une timide apparition.

maisonPar rapport aux autres jardins visités le même jour en Alsace,

les floraisons à Trapelune avaient 15 jours de retard.

L'après-midi, il faisait 24°C quand on a visité à Barr les jardins de Marlène (ICI) et du brocanteur (ICI)

et le jardin de Marguerite à Plobsheim (ICI).

Qu'importe le climat, l'essentiel est d'installer des plantes adaptées au climat.

A Trapelune les plantes se plaisent et elles s'épanouissent généreusement,

regardez l'hosta devant l'entrée de la maison!

maison1Sur le côté de la maison, la terrasse est accueillante.

La façade est fleurie de clématites violettes, foncées et claires, d'un rosier orangé,

il y aussi du lierre qui assure un feuillage vert permanent.

Un parterre accueille des géraniums, des fleurs de ciboulette, de l'alchemille.

maison2Il y a le vrai minou qui se promène sur la terrasse 

maison3et le faux qui fait le dos rond.

minouOn entre dans le jardin en passant sous une tonnelle de roses et de clématites.

L'allée est bordée d'arbustes dont deux ont des floraisons blanches début juin :

à gauche un cornus et à droite un physocarpus au feuillage pourpre.

entréeTout est harmonieux dans ce jardin, les couleurs sont douces et apaisantes

et la propriétaire pratique la taille en transparence sur les arbres et arbustes.

17Cette méthode met en valeur la silhouette des arbres, permet au regard de voir "au travers" des arbres

et laisse passer la lumière.

1De la déco sympa anime les massifs.

déco2Le jardin qui n'est pas très grand est en pente.

4En passant sous une tonnelle garnie d'une clématite bleue foncée,

archeon accède à une petite chambre de verdure.

Un rosier et une clématite sont partis à l'assaut de l'arbre et c'est joliment romantique !

Le jardin ne peut pas accueillir plus de plantes au sol alors la propriétaire

a planté des clématites qui filent dans les arbres et donnent de la verticalité.

rose et clématite12 juin 2018, les pivoines sont en fleurs.

Admirez les couleurs des pivoines du rouge soutenu au rose pâle.

En regardant de plus près, on voit des marguerites et des géraniums,

les roses dans le parterre sont encore en boutons.

pivoinesDes iris bleus, de l'alchemille jaune complètent le décor.

irisQuand on découvre un jardin, on ne voit pas tout au premier coup d'oeil.

L'idéal est de s'asseoir pour prendre le temps de profiter tranquillement du spectacle.

décoUn peu plus loin, un érable au port buissonnant de couleur pourpre attire le regard.

6Des aulx, un berberis jaune, un viburnum porte des fleurs blanches.

8

7Une petite bordure de buis délimite le parterre.

9Il y a un cotinus coggygria, l'arbre à perruques

arbre à perruque1et un banc rouge qui lui fait écho.

arbre à perruqueUn peu plus loin, un cornouiller blanc étale ses branches à l'horizontale.

cornusLe feuillage au printemps est lumineux.

cornouillerRegardez l'harmonie des couleurs et des formes.

3La pivoine a des pétales blanc pur et on dirait que son coeur saigne

pivoine1Les organes femelles, appelés stigmates, sont teintés de rouge chez cette pivoine.

Ils ne sont visibles que lorsque la fleur est parfaitement ouverte. 

pivoine2Un tout petit cours d'eau traverse le jardin.

Les bordures du massif à gauche suivent les méandres du ru.

ruAu premier plan à coté de la statue une belle toquée d'héllébores.

ru1

10L'aspect rustique de la barrière en bois colle bien avec ce jardin à l'aspect naturel. 

13

alchemilleUn mur de pierres sèches marque la séparation entre deux niveaux de jardins.

J du basDes digitales, de l'alchemille jaune, un rosier  profitent de la chaleur du mur

(quand il fait chaud !)

J du bas1Regardez la grosseur des fleurs du chèvrefeuille, elles sont impressionnantes !

J du bas2

déco3De ce chemin en contrebas du jardin, on arrive au ras du sol de la plate-forme supérieure

et on peut voir de près les feuillages.

11

hosta2Les outils de jardinage sont rangés dans la petite cabane en bois.

Cette année le potager est bien entretenu mais il sera fait "à minima." 

12Quand on se rapproche de la maison, 

les plantes qui aiment l'ombre fraîche sont exubérantes.

14Les variétés d'hostas sont nombreuses et 

leur feuillage décoratif peut être vert, bleu, doré panaché.

15Nous sommes dans les Vosges et c'est une terre idéale pour les fougères.

16 Je ne sais pas s'il y a des attaques de limaces. En tout cas, les hostas sont magnifiques. 

banc1 hostas3

banc  hostas1jpg

hostas

déco1Il y a un petit bassin d'eau entouré de fougères et d'hostas.

bassin1Vous voyez sûrement la grenouille,

bassin eaumais regardez bien , il y a aussi une mésange.

bassin2Regardez cette belle harmonie jaune avec les feuillages lumineux:

le catalpa est très décoratif avec son feuillage jaune d'or au printemps,

harmonie jaune3à son pied, des graminées jaunes et des hostas. 

harmonie jauneDes poteries originales servent de support à des plantes.

harmonie jaune1

harmonie jaune2Le côté naturel du jardin de Trapelune cache un travail d'entretien permanent. 

Chaque détail est minutieusement étudié et j'aime beaucoup ce jardin très soigné.

harmonie jaune5On revient vers la maison pour finir la visite.

Des potées accueillent des plantes grasses.

déco4C'est la propriétaire des lieux, une charmante dame, qui nous a accueillis

et guidés dans notre visite avant l'arrivée d'autres visiteurs.

maison5Habitant à Strasbourg, elle passe ses week-ends et les vacances à Trapelune.

Son mari est décédé en 2017 et elle ne savait pas si elle allait continuer en 2018 à ouvrir son jardin 

à la visite. Pour notre plus grand bonheur, nous avons pu visiter ce petit paradis.

maison6Le jardin est un passe-temps et une passion qui sont souvent partagés en couple.

L'âge, la maladie, les aléas de la vie mettent parfois fin à l'entretien d'un jardin.

Non maîtrisée, la nature reprend vite le dessus et le jardin peut vite devenir une jungle.

La gestion des jardins -remarquables ou pas- est un vrai sujet qui se pose

quand les propriétaires n'ont plus la capacité de les entretenir.

maison7J'espère que le jardin de Trapelune continuera à exister

pour le plus grand plaisir des visiteurs.

déco7jpgAlors que le petit chat ne s'éloigne pas de la terrasse,

maison8les souris dansent.

déco6Rendez-vous pour une prochaine visite dans le jardin de Paulette et Dany

à (67230) WESTHOUSE. A bientôt