entrée1Le jardin de l'Escalier est le dernier jardin visité lors de notre week-end

des "rendez-vous aux jardins" 2018.

Notre programme a été étudié pour découvrir le plus de jardins possible en optimisant les kilomètres.

Le samedi 2 juin, nous avons visité le matin le jardin de Trapelune à (88) la Croix Aux Mines,

l'après-midi nous avons vu deux jardins à (67) Barr : le jardin de Marlène et le jardin du brocanteur,

ensuite le jardin de Paulette à (67) Westhouse et le jardin de Marguerite à (67) Plobsheim. 

Le dimanche 3 juin, nous avons été enchantés par le jardin des quatre temps à (67) Kutzenhausen.

Après une pause déjeuner dans le jardin de la ferme bleue à (67) Uttenhoffen (prochain billet),

nous avons fini notre périple par la visite du jardin de l'Escalier.

A l'entrée,  des plantes d'ombres : fougères, digitales, azalées, lierre..

entrée2Le jardin de L’Escalier a été créé en 1997 en lieu et place d’un potager existant depuis 1973. 

Aujourd'hui, c'est un lieu culturel à multiples facettes : il y a le Jardin,

une galerie d’art, une table créative, un atelier d’artistes, des gîtes et chambres d’hôtes.

Il porte son nom à cause de l’escalier emblématique qui accède à l’espace d’exposition.

entrée4Une collection d’agrumes en pots profite du soleil au milieu de l’allée gravillonnée.

entréeNous sommes accueillis par des poulettes qui se promènent en toute liberté dans le jardin.

poulettepoulette1Le jardin de 23 ares est biologique,

le potager rappele les jardins de nos grands-mères et de nos grands-pères.

poulaillerLa propriétaire, une artiste peintre 

gloriettedoit trouver l'inspiration en s'installant sous la tonnelle de roses blanches.

gloriette1

tablePour illustrer ce propos, voici une image copiée de la galerie de l'escalier ici

J'adore les couleurs des tableaux de l'exposition "comme le premier jardin"

Sylvie Lander-peinture-fleurs-couleursUne rangée de petits pots de cactées se détache des herbes folles.

pots de fleursSur un terrain tout en longueur, plusieurs ambiances se succèdent.

 Tout d'abord, nous traversons un potager cultivé dans des carrés surélevés,

entourés de gaulettes de châtaigniers tressées.

Ce jardin est inspiré des carrés de simples médiévaux, "l'hortus médicus".

Sous le nom de simples ou plantes officinales, on désigne les plantes à vocation médicinale.

potagerLa visite du prieuré d'Orsan dans le Cher a inspiré la propriétaire.

Au Moyen-Age, chaque monastère cultivait les simples à proximité de l'infirmerie.

potager2Début juin, des iris, des oreilles d'ours, des digitales...

rien que des vivaces faciles à vivre sont en fleurs.

fleur1Le fil conducteur du jardin est le bois car il rappelle le passé des lieux.

banc en boisL'ancienne menuiserie du village est aujourd'hui transformée en salle d'exposition

et de réception à côté du jardin.

banc en bois1Nous passons un petit pont qui crée une rupture entre le potager et le verger. 

bassin8

bassinL'endroit est reposant et les claustras nous protègent du soleil.

bassin5  bassin6

bassin1Au premier plan, des fétuques sont intéressantes car elles ne nécessitent aucune taille

et proposent une jolie teinte bleue.

bassin2

bassin3  bassin4

Nous n'avons ni vu ni entendu de grenouille dans les bassins

bassin7qui aurait pu venir perturber la tranquillité des nénuphars.

nenupharLe verger est planté de pommiers, d'un cerisier, d'une vigne et de différents fruits rouges.

verger

 verger2  verger1

Une bordure de buis entoure le pied du cerisier.

hotel insectesOn quitte les cultures de légumes et de fruits

pour découvrir une ambiance japonisante.

On peut faire une pause, à l'ombre, sous une structure en bois ombragée,

cachetteou au soleil sur des transats rouges.

chaises 2jpgentree5  entrée3

Le prochain week-end des rendez-vous aux jardins aura lieu les 8 et 9 juin 2019

sur le thème "Les animaux au jardin".

Pour en savoir plus, c'est ici.

chaises

chaises1A l'ombre d'un sapin, une fontaine avec des bonsaïs, des papyrus, du lierre...

bassin10La sobriété de ce jardin est reposante.

Ce jardin invite à la lenteur, on ralentit le pas et on prend le temps de faire des pauses.

maison japonaiseNous finissons la visite avec le pavillon d’inspiration japonaise.

maison japonaise1Nous avions préparé le programme de notre week-end avec des jardins incontournables, 

le jardin de l'Escalier n'en faisait pas partie mais était sur notre route.

fleurNous avons été agréablement surpris par ce jardin

et avons pris le temps, avant de reprendre la route pour rentrer sur Metz,

de faire une petite pause café très sympathique dans la galerie d'art.

maison japonaise3Si nous avons pique-niqué samedi sur le pouce, dimanche nous avons concilié une visite et le déjeuner

dans les jardins de la ferme bleue (66 110) Uttenhoffen.

Et en Alsace quand on dit bleu, c'est bleu !

C'est ce que nous verrons dans le prochain billet.  Alors à bientôt

facade