allée italienneOn n'imagine pas découvrir ce petit paradis à deux pas de la colline de Fourvière sur les hauteurs de Lyon.

Dissimulé derrière des murs, il faut passer une porte bleue pour accéder à ce jardin extraodinaire. 

Dès l'entrée sur la terrasse gravillonnée, on quitte la ville et son effervescence

pour pénétrer dans un univers apaisant et verdoyant.

entrée1  entrée2

Les façades de la maison sont couvertes de lierre

et j'imagine qu'il faut intervenir régulièrement pour dégager les fenêtres

de cette couverture envahissante.

entrée3A l'arrière, on arrive sur une terrasse où il doit faire bon se reposer.

terrasse italienneJaunes et rouges, des alstroémères ou lys des Incas,

ces sud américaines qui ressemblent aux hémérocalles, profitent du soleil.

alstoremèresPas besoin de parasol, le catalpa déploit sa ramure et ses larges feuilles lumineuses protègent du soleil.

terrasse italienne1Les fleurs sont jolies en forme de cloches blanc crème colorées de violet et d'orange.

Les abeilles ont l'air d'apprécier ces fleurs.

terrasse italienne2La partie haute du jardin est ensoleillée. 

Le mur est tapissé de rosiers et de clématites, à ses pieds fleurit une panoplie de plantes vivaces

dans un mixed-border à l'anglaise.

terrasse italienne3Le jardin domine Lyon et au-delà des arbres, le regard peut s'évader très loin. 

vue généraleLes impatiens n'apprécient pas le soleil, elles se développent à l'ombre dans de belles poteries.

poteries

poterie  poterie1

Il y a de beaux arbres dans le jardin; les plus vieux sont ce magnifique cèdre

arbreet ce sophora, l'arbre des pagodes.

regardez son tronc tortueux.

arbre des pagodesIl y a aussi une collection d'hostas qui apprécient le clair-obscur au pied des arbres.

hostasTiens tiens  on dirait des fraises des bois.

fraises des boisRegardons de plus près, je ne pense pas qu'elles sont comestibles.

En tout cas, je ne me risquerais pas à en manger.

fraises19 juin 2018, le parterre d'iris est déjà défleuri

allée des iris1

nouveau jardin  nouveau jardin 2Les pelouses ont plusieurs utilités.

Elles mettent tout d'abord en valeur des éléments du jardin,

elles servent aussi à éponger les torrents d'eau lors des orages d'été

et elles font le lien entre les différentes parties du jardin.

allée des irisLes roses les plus précoces sont déjà fanées, mais avec plus de 850 variétés de roses,

le jardin est fleuri jusqu'à l'automne.

nouveau jardin3jpg

nouveau jardin4

nouveau j1Voilà un autre arbre exceptionnel, le Davidia involucrata ou arbre aux mouchoirs.

arbre aux mouchoirs1Début juin, il reste encore quelques fleurs.

arbre aux mouchoirs

arbre aux mouchoirs2Les premiers hydrangéas sont couverts de fleurs et forment une belle haie aux couleurs douces.

bordure d'hydrangéas

hydrangéaOn oublie en descendant dans le jardin qu'on est en pleine ville.

C'est en remontant qu'on aperçoit les barres d'immeubles qui se hissent à l'horizon !

Les voisins ont la chance de pouvoir profiter de ce beau jardin,

d'y venir s'y promener, s'asseoir sur un banc pour se reposer et se délasser.

alléePlus on descend dans le jardin, plus le jardin est luxuriant

et plus on avance dans un joli fouillis organisé.

allée1Ici nous passons sous une arche de roses Evangéline.

rosier

rosier evangélineDe nombreuses clématites partent à l'assaut de pergolas mais aussi d'arbustes.

clematiteCette belle couleur rose est celle du rosier Dinky.

rosier dinky

rosier princesse marieC'est en 1986 qu'Odile Masquelier a retrouvé le jardin de sa petite enfance.

Pendant une dizaine d'années, la construction de murets et d'escaliers, la création de pelouses

pour relier les différents niveaux ont occupé toute l'énergie du couple.

rosier schubertC'est en 1975 lors d'un voyage en Ecosse qu'Odile Masquelier s'est prise de passion pour les roses anciennes.

Elle est retournée chez elle avec plein d'idées pour aménager son jardin.

Des haies ont été plantées pour faire barrage aux vents du Nord et du Sud.

mixed bordersCommença alors la plantation de roses anciennes, l'installation d'arceaux et de portiques.

Un compost fait sur place avec tous les déchets du jardin (sauf tailles de rosiers, clématites et de conifères)

est épandu tout au long de l'année pour nourrir le sol, complété d'engrais organiques.

Aucun traitement phytosanitaire, aucun désherbant chimique ne sont appliqués dans le jardin.

rosiers et autres

fleurs  fleurs1

En remontant vers la maison, Pink spray déborde sur l'allée.

rosier pink spray

rosier pink spray1Des statuettes et des iris des marais occupent un petit bassin.

bassin2

bassinL'eau ne doit pas être très chaude, la demoiselle est hésitante.

bassin1Classé jardin remarquable, le jardin de la Bonne Maison

est un hâvre de paix à dix minutes à peine du centre-ville de Lyon.