banc3Jeudi 12 septembre 2019, nous avons découvert le jardin des lianes dans le village de Cheriennes 

sous un temps mitigé entre de petites pluies éparses et des éclaircies.

Nous avions programmé d'arriver à l'ouverture du jardin à 14 heures

et on a eu une petite frayeur en atteignant notre destination.

Un bus nous avait devancés de peu et se vidait d'un groupe de tamalous 

qui entraient à la queue leu leu dans le jardin.

Je n'ai rien contre les tamalous car je fais partie du club depuis peu

(oui à partir de 60 ans, on est tamalou, gebobola, ça va avec les réductions dans les musées)

Mais dans un petit jardin quand il y a du monde, on n'avance pas et pour les photos, 

il faut devancer le groupe ou rester derrière.

C'est amusant de regarder les groupes de tamalous.

A part quelques passionnés très interessés par la visite, il y en a,

 surtout les papis, qui préféreraient faire une sieste plutôt que la balade digestive.

Ca me fait marrer !

Finalement la visite s'est bien passée et chacun a pu visiter le jardin à son rythme.

Si le groupe de hollandais a fait un petit tour et s'en est allé,

nous sommes restés deux heures dans ce jardin remarquable.

maisonLa maison en briques rouges donne le ton.

Elle est accueillante, rien n'est laissé au hasard et l'ensemble est harmonieux.

On a commencé la visite en faisant le tour extérieur du jardin.

Les bouleaux à écorce décorative font le spectacle à l'entrée du jardin.

entréeBlanches, rouilles et à peau de serpent, ces écorces sont intéressantes

et les blanches sont si douces au toucher.

tour de la maison1 Les allées sont bien délimitées et il n'y a pas d'espace vide dans les massifs

occupés par des plantes couvre sols :

géraniums, lamiers, bugles rampantes (Ajuga reptans), fraisiers sauvages...

bouleauxPlanter serré évite de désherber les plantes adventices (mauvaises herbes),

garde le sol humide et limite ainsi les arrosages.

tour de la maison3Le jardin des lianes est un jardin de couleurs douces 

qui a été pensé pour être facile d'entretien.

allée3A l'arrière de la maison, des espaces engazonnés ouvrent des perspectives

sur des massifs boisés qui ferment le jardin.

maison derrière2

espace aéréRegardez la densité des plantations, c'est un vrai mur de verdures.

espace aéré1allées1  allées2chaises  pigeonnier2

Un peu caché dans la végétation se dresse un pigeonnier octogonal construit en 1994 en rouges-barres,

(briques rouges et pierres blanches alternées).

pigeonnierUn jour, sur leurs longs pieds, allaient je ne sais où,

deux hérons au long bec emmanchés d'un long cou.

pigeonnier1Quand on passe le petit pont de bois,

ponton aperçoit par une fenêtre taillée dans la haie

la nature environnante où des vaches paissent tranquillement dans les prés.

vachesPrès de la maison, on trouve le potager protégé par des haies,

 et les légumes pour faire la soupe.

potagerOn a trouvé sympas les minis-serres dans lesquelles poussent les poireaux.

potager1Entre les binages, les repiquages et les arrosages, le jardinier peut s'asseoir

devant la maisonnette bleue et admirer son travail, c'est bien mérité !

potager2Il faudra regonfler les pneus avant d'aller se balader.

veloIl y a plus de 500 variétés d'hydrangéas dans le jardin

et le spectacle est très joli en cette fin d'été.

allées3  allées4 

Si le sol limoneux, légèrement acide, retient l'eau et convient bien aux hydrangéas,

hydrangéas3 hydrangéas4

des érables n'ont pas supporté l'excès d'eau et sont tombés malades.

hydrangéa blancLes arbres et arbustes ont été choisis pour leur feuillage, leur parfum ou

leurs couleurs automnales et le spectacle est très réussi.

allées

allées8Le propriétaire déplore la perte de nombreux hydrangéas lesquels,

forcés pour la vente, ne sont pas résistants.

De ce fait, il fait des boutures d'hydrangéas qui réussissent bien

et donnent des plantes increvables.

puits1Il y a par contre peu d'hostas dans le jardin

car les plantes couvre-sols les étouffent et les empêchent de se développer

et les souris qui circulent dans les galeries des taupes raffolent de leur racine.

puitsAu détour des allées, on découvre une gloriette avec des petits lapins.

glorietteIl y a des bancs et des chaises qui permettent de faire une pause

pour méditer et écouter les oiseaux.

banc1

banc2Et les oiseaux, il y en a beaucoup, notamment de nombreuses espèces de passereaux.

Pour accueillir ce petit monde et favoriser sa multiplication,

une quarantaine de nichoirs de toutes formes et des mangeoires sont installés dans le jardin.

nichoir autonichoir1 maison mangeoire

Il y a aussi des hôtels à insectes pour favoriser la biodiversité.

hotel à insectesIl y a même des cabanes en bois remplies de dinettes pour les enfants.

cabane

cabane1Outre les hydrangéas,   

il y a plus de 450 variétés de roses anciennes ou anglaises.

fleurs

fleurs1Ce qui est remarquable dans ce jardin, c'est le soin apporté aux détails.

table

table1 table2

hydrangéas1Labellisé jardin remarquable, le jardin des lianes est un havre de paix

où il fait bon flâner.

hydrangéas2En 2014, il a été choisi pour représenter la région Nord-Pas de Calais

dans l'émission  "Le Jardin préféré des français".

maison arrièreS'il n'a pas gagné le premier prix, il n'en demeure pas moins un petit paradis,

créé au fil des années par ses propriétaires amateurs passionnés.

maison derrière3

  maison côté maison arrière1jpg

Comment trouve-t-on les adresses de ces jardins remarquables ?

Tout simplement en pianotant sur Internet.

Par exemple pour les jardins de Picardie, c'est ICI  https://www.parcsetjardinsdepicardie.fr/

pour les Hauts de France : ICI , https://www.arpjhdf.com/

pour la Lorraine ICIhttps://www.jardins-grand-est.com/

sagessePour la prochaine visite, nous resterons dans le Pas de Calais 

pour découvrir un autre jardin remarquable, "Sculptures et jardin" à (62) BERGUENEUSE.

Alors à bientôt