sous ma gloriette

08 mai 2021

Le parc de la colline aux oiseaux (14) CAEN

 

5 Lundi 21 septembre 2020, on a voulu visiter deux jardins à Caen.

Le jardin des plantes, se situe en plein centre ville

et si on est passé devant à plusieurs reprises en faisant le tour du quartier,

on n'a trouvé aucune place pour se garer dans les environs.

Finalement on n'a pas insisté et on a laissé tomber cette visite.

On est allé au parc de la colline aux oiseaux.

3Avec soulagement, on a profité du grand parking devant le parc, gratuit en plus !

Des commentaires lus sur Internet, le parking est saturé en permanence,

mais le 21 septembre, nous avons pu nous garer sans problème.

Quelle chance pour les citadins d'avoir un tel parc pour venir se promener ,

faire un footing, pique-niquer et admirer les aménagements paysagers !

6On a du mal à imaginer que jusqu'en 1971, c'est une ancienne décharge qui occupait l'endroit

et que les rats se partageaient le lieu avec les mouettes et autres oiseaux de mer.

La décharge faisait environ 20 mètres de haut sur une surface de 9 hectares.

Alors que la ville s'est agrandie, des habitations se sont retrouvées près de ce dépôt d'ordures

et les nuisances visuelles et olfactives sont devenues insupportables.

7C'est ainsi qu'est né le projet d'aménagement d'un parc sur le site de la décharge.

A l'instar du parc parisien des buttes Chaumont, la municipalité de Caen a lancé l'idée

de transformer la décharge en un parc de jeux et de promenade familiale.

D'une superficie de 17 ha, le parc a été inauguré en 1994

lors du 50ème anniversaire du débarquement en Normandie.

8

C'est le souvenir du ballet incessant des oiseaux au-dessus de la montagne qui a donné son nom au parc.

15 1659 12

Septembre 2020, on a profité -masqués- de cet endroit agréable 

avec une météo clémente et ensoleillée (22°C)

11Le jardin de pétales et le jardin d’essai floral

sont le théâtre d’expérimentations et d’expositions temporaires.

A l'entrée du parc, on a ainsi pu admirer quelques 3000 pieds de dahlias pour 250 variétés.

13Si les dahlias étaient à l'honneur, deux autres plantes les accompagnaient en 2020.

14La première est intéressante, c'est l'ipomoea batatas "Margarita", la patate douce non comestible.

4Grimpante ou retombante, elle porte de belles feuilles vert anis en forme de coeur

qui illuminent les jardinières.

2 10

44La seconde plante est l'artichaut. J'ai une photo avec une étiquette d'un artichaut améthiste.

Je ne sais pas si les artichauts sur les photos sont tous des améthistes,

en tout cas ils donnent du volume aux parterres et sont décoratifs.

63

artichaut améthisteLe mixed border accueille de nombreuses variétés de vivaces

dont la floraison s'échelonne du printemps jusqu'à l'automne.

Fin septembre, les couleurs sont douces, le jardin des vivaces commence à s'endormir.

17

60Seuls les soleils vivaces, ces Helianthus illluminent fièrement les massifs.

61C'est une des activités favorites des enfants :

se perdre dans le labyrinthe végétal réalisé avec du buis et des ifs. 

18A part quelques joggers et des promeneurs, nous rencontrons peu de monde dans le parc

et c'est plutôt rassurant en cette période de pandémie.

62Le point principal du parc est la roseraie plantée sur l'amphithéatre.

Autour d'un bassin couleur bleu ciel,

ce sont 15 000 rosiers représentant 570 variétés anciennes et modernes qui ont été plantés à l'origine.

31Avec le temps, les 15 000 rosiers trop nombreux sur les talus

ont été noyés dans les repousses de chardons et d’orties.

Certains peu rustiques se sont avérés peu adaptés à l'arrêt de l'usage des traitements chimiques.

Depuis 2018 des travaux, qui devraient durer jusqu'en 2024,

sont en cours pour rénover la roseraie.

Des rosiers ont été arrachés, de nouvelles variétés ont été replantées sur bâche

pour un arrosage adapté et un entretien facilité.

Au final, la roseraie ne compte plus que 900 rosiers représentant 300 variétés,

 le fait de réduire leur nombre doit les aider à mieux pousser.

Par ailleurs, les talus devenus difficiles d'accès pour les agents d'entretien ont été repris.

64Bien sûr, c'est au printemps que la roseraie est de toute beauté.

Fin septembre, ce n'est plus l'explosion mais on apprécie la floraison des rosiers remontants.

Les rosiers s'épanouissent en masse à flanc de coteau,

65 sur et sous des tonnelles,

40

19 le long des escaliers.

20La reine des fleurs est accompagnée par des hémérocalles jaunes (?) 

38

39des tapis d'erigerons,

41des sedums.

42Plus loin, des graminées bordent le chemin qui nous mène vers le bélvédère.

66A environ 90 mètres au dessus de la mer, le site offre une vue imprenable sur la ville de Caen.

Au premier plan, on aperçoit le joli aménagement floral de dahlias de début de visite.

1

55

56Le parc de la colline aux oiseaux installé au nord-ouest de Caen est dédié à la paix

comme l'évoque ce massif avec les deux colombes.

Il est tout proche du mémorial de la paix.

32Lors de l'inauguration du parc, un espace a été réservé à des villes normandes : 

Cherbourg, Honfleur, Saint Lô... ou comme ici la ville d'Argentan,

pour qu'elles aménagent des jardins 

43 Les jardins de ces villes normandes de 100 à 150 mètres carrés reflètent la diversité des paysages

et illustrent le savoir-faire des provinces.

29

26

27 28

30Un autre espace est dédié à des villes jumelées et amies de Caen.

Le jardin de la ville de Würzburg située en Bavière, chef lieu de la Basse Franconie,

 montre un détail de paysage typique de la région franconienne.

Une muraille entoure la petite maison et le petit vignoble.

34Tout est construit selon les méthodes des vieux jardins de paysans

dans lesquels des haies de buis entourent des herbes, des plantes médicinales, des roses et des arbustes.

33On trouve aussi le jardin Devon, ville du sud ouest de l'Angleterre,

52ou de Thies, ville du Sénégal.

50Le parc de la colline aux oiseaux affiche sa volonté d'être un lieu d'expérimentation

des aménagements paysagers de la ville et de techniques écologiques.

45La régénération des sols s’effectue à l’aide du compostage des végétaux taillés ou retirés,

sans traitement, favorisant la biodiversité.

36 4649 53

On a passé une agréable matinée dans le parc de la colline aux oiseaux.

Et pour reprendre des forces, nous avons déjeuner sur place dans un restaurant situé au bord du plan d'eau.

47Pour dimanche 9 mai, la météo annonce une journée estivale. S'il y a toujours le couvre-feu à 19 heures,

il n'y a par contre plus de limitation de kilomètres.

Alors ça nous démange d'aller visiter un jardin. Bien sûr,

on restera prudents en se baladant en plein air avec les gestes barrière qui s'imposent.

Pour notre première sortie de l'année, nous resterons en Lorraine

et c'est un jardin vosgien très connu que nous re-découvrirons.

Nous l'avons déjà visité deux fois mais jamais aussi tôt dans la saison.

Vous voyez de quel jardin il s'agit ?

On le découvrira dans le prochain billet. Alors à bientôt. 

 

Posté par sylvie jardine à 13:04 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,


24 avril 2021

Les tulipes du mois d'avril

Que le printemps est joli avec ses couleurs vives et riantes.

42En avril, ce sont les tulipes qui égaient les jardins.

52Avant d'aller, comme prévu à Caen visiter le parc de la colline aux oiseaux,

je vous propose une balade printanière dans mon jardin.

47

48

46J'ai choisi un poème de Théophile Gautier pour illustrer ce billet.

38

53LA TULIPE

49Moi, je suis la tulipe, une fleur de Hollande;

54Et telle est ma beauté, que l'avare flamand

56Paye l'un de mes oignons plus cher qu'un diamant,

59Si mes fonds sont bien purs, si ma tige est droite et grande.

19Mon air est féodal, et comme une Yolande

33Dans sa jupe à longs plis étoffée amplement57Je porte des blasons peints sur mon vêtement

23Gueule fasce (*) d'argent, or avec pourpre en bande.

54Le jardinier divin a filé de ses doigts

50Les rayons du soleil et le pourpre des rois

61Pour me faire une robe à trame douce et fine.

51Nulle fleur du jardin n'égale ma splendeur,

45Mais la nature, hélas ! n'a pas versé d'odeur

32Dans mon calice fait comme un vase de Chine.

36Théophile GAUTIER. Poésies nouvelles et inédites 1873.

16fasce (*) : Pièce qui coupe l'écu horizontalement par le milieu et en occupe le tiers.

18Dans le prochain billet, nous irons à Caen visiter le parc de la colline aux oiseaux.

Alors à bientôt et prenez soin de vous.

1

Posté par sylvie jardine à 16:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

14 avril 2021

Jardins du château de Vendeuvre (14 170 VENDEUVRE]

0Classé monument historique, intérieurement et extérieurement,

Vendeuvre est l'exemple raffiné d'une demeure de campagne normande aristocratique du 18ème siècle.

Il illustre le style "maison des champs" tel que se le représentaient les nobles de l'époque.

Aujourd'hui encore, le château est habité par la famille des comtes de Vendeuvre. 

A partir de 1970, le parc d'environ 14 hectares a fait l'objet d'une restauration.

A l'avant s'étalent des jardins à la française, aux formes géométriques sobres,

encadrés par deux allées de tilleuls d'Amérique en rideau.

château5A l'arrière du château, le jardin est inspiré des jardins de la Renaissance italienne.

On peut admirer de jolies arabesques de buis, des fontaines et des jeux d'eau.

Le terrain calcaire est propice aux charmes, buis, lonicera,

ces plantes magiques pour sculpter des topiaires.

J'aime bien au premier plan le parterre de grosses feuilles (certainement du lierre ?)

4Un labyrinthe géométrique comporte en alternance des haies d'ifs et des rosiers blancs.

Dommage, 20 septembre 2021, c'est le dernier jour de l'été et les rosiers ne sont plus en fleurs !

3aL'eau est le thème conducteur du jardin.

Et de l'eau, le jardin n'en manque pas car il est traversé à l'arrière par la Dives

et par de nombreux bras d'eau formant des îles.

25aNée dans le département de l'Orne, la Dives rejoint la mer après un parcours de 100 kms.

43Pour Alexandre Leblond, célèbre paysagiste du 18ème siècle, 

"l'eau est l'âme des jardins et leur ornement principal :

sans eau, le cadre demeure terne et plein de mélancolie."

23aLe miroir d'eau aux eaux peu profondes, chaudes et riches en végétation,

abrite des espèces de poisssons peu exigeantes en oxygène, comme la carpe ou la tanche. 

Ces poissons restent immobiles dans la journée au fond de l'eau,

pour ne sortir qu'au crépuscule. Ils se nourrissent de plancton, vers ou larves d'insectes.

26Pour la plus grande joie des grands et des petits, canards et cygnes barbotent sur le plan d'eau.

cygne

25 5

Au-delà des prairies de la vallée de la Dives,

on aperçoit les collines du Pays d'Auge.

Des personnages avec des bouquets de fleurs apparaissent dans l'embrasure des portes de verdure.

53b

23c

23Chaque année en avril, un festival des tulipes est organisé à Vendeuvre.

Des milliers de bulbes de tulipes, jacinthes, narcisses, muscaris

et autres fleurs sauvages sont plantés dans les jardins.

Malheureusement, avec la règle des 10 kms, 

ce n'est pas cette année qu'on pourra aller admirer les tapis de fleurs printanières !

1Le sous-bois abrite le " labyrinthe des champs", inspiré des jardins du château de Pillnitz en Saxe

avec sa succession de chambres de verdures entourées de haies de charmes.

On découvre un parcours avec des fabriques et des fontaines associées à des contes et des légendes.

9La grotte Nymphée est tapissée de plus de 200 000 coquillages.

Selon la mythologie gréco-romaine, une jeune nymphe poursuivie par le dieu Pan,

se serait réfugiée dans une grotte en prenant la forme d'une fontaine d'eau pure.

Les grottes nymphées furent à la mode dans les somptueuses demeures romaines,

puis dans les palais de la Renaissance.

Les jardins des 16ème, 17ème et 18ème siècle devaient comporter une chambre de fraîcheur.

Si tous les matériaux possibles étaient utilisés pour créer l'atmosphère surnaturelle

favorable à l'habitation des nymphes, le coquillage reste le matériau de prédilection.

40La grotte Nymphée est surmontée d'un pavillon chinois.

8Plus loin, une chambre de verdure est dédiée au dieu chat égyptien, Bastet.

10Voici quelque chose qui est redevenu à la mode dans les mariages et les fêtes: le passe-tête personnalisé.

Le frère de Madame de Pompadour, le marquis de Marigny,

avait une tente en tôle dans son jardin du château de Menars 

qui a beaucoup plu au roi de Suède, Gustave III.

En la copiant dans le jardin de Haga en Suède, la mode a été lancée.

Des tableaux avec l’espace libre pour la tête permettaient de se faire dessiner

 et maintenant de se faire photographier.

44On n'a pas réussi à prendre en photo l'orgue d'harmonie

lorsque les jets d'eau fusent des tuyaux.

12

20Ici, les jeux d'eau rappellent très modestement ceux des jardins de Grenade en Espagne.

13Dans la chambre orientale, des vases de Chine sont fleuris de géraniums blancs.

161 200 géraniums blancs sont plantés chaque 1er mai à Vendeuvre.

Les fleurs à Vendeuvre sont toutes blanches car le blanc évoque la mousse des jets d'eau.

15

18 19

18aEn continuant la balade, on découvre la fontaine aux éléphants.

16a

17Une allée bordée de yuccas, palmiers et autres plantes exotiques

mène au jardin des plantes du bout du monde.

21a

 22 21

De l'autre côté du bassin d'eau, on va découvrir les jardins d'eau. 

25bUn colimaçon d'ifs crénelés rappellent les remparts d'un château-fort.

23bAttention aux deux cerfs planqués de chaque côté de la grille.

Partout dans les jardins d'eau, des cellules photoélectriques déclenchent des jets d'eau.

On est alerté par les cris et les rires des visiteurs mais on n'y coupe pas,

il arrive un moment où on se fait arroser !

45Les tortues jouent un rôle important dans l'univers mythique de nombreux peuples.

En Amérique centrale, selon une antique légende, le dieu de la pluie Chaac,

sous le charme d'une superbe déesse, avait oublié la terre.

Une épouvantable sécheresse régnait donc sur le pays Maya,

mais Chaac n'entendait plus les multiples invocations des prêtres.

28En dernier recours, les Mayas demandèrent aux tortues sacrées d'intervenir auprès du dieu de la pluie.

Hissées sur le toit des temples et des maisons,

les tortues appelèrent ensemble Chaac qui reprit conscience de son rôle.

A son invitation, longtemps elles crachèrent de l'eau, désaltérant les humains et sauvant les récoltes.

29Le pont chinois évoque une légende chinoise,

Yin ne se lassait pas de contempler le reflet de son visage dans l'eau

quand elle se promenait sur son pont écarlate.

Han l'oiseleur lui ouvrit son coeur,

mais la jeune femme le rejeta car l'eau ne montrait que le reflet de son visage disgracieux.

38Emues par la tristesse de l'oiseleur, les tourterelles crachèrent dans l'eau

qui refléta aussitôt l'âme des deux jeunes gens :

le visage de Yin devint déformé alors que celui de Han irradiait la surface de l'onde.

Cette vision chassa la poussière du coeur de Yin et le couple s'aima si fort que certains soirs,

on distingue encore leur silhouette penchée sur le pont écarlate.

38aEn réaménageant en 1970 les jardins, Guy de Vendeuvre a voulu en faire des jardins ludiques

qui seraient la joie des promenades familiales.

Le pari est gagné car la balade est agréable pour les grands et les petits.

33C'était le 21 septembre 2021, la Covid était là mais on n'était pas confinés

et on a pu se balader - avec les précautions d'usage - dans les jardins du château de Vendeuvre. 

3530

31La température, 26°C, pouvait nous faire oublier que c'était le dernier jour de l'été.

Mais les prémices de l'automne étaient présents, la lumière était douce.

27 2

2ajpgCyclamens dans les sous-bois fleurissent, fleurissent,

cyclamens dans les sous-bois, c'est la fin de l'été.

1aDans un prochain billet, on restera en Normandie.

On partira visiter le parc de la colline aux oiseaux à Caen.

Alors à bientôt et prenez soin de vous.

1

Posté par sylvie jardine à 18:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

14 mars 2021

Jardins de Castillon [14490 Balleroy]

0a" " A Castillon, dans cette région de Normandie appelée le Bessin, 

une prairie domine une vallée boisée au fond de laquelle coule une rivière.

Au centre de ce terrain, un vieux pommier !

C'est de ce point symbolique que Colette Sainte-Beuve a construit le jardin

dont elle a toujours rêvé : un lieu intime et propice à la méditation. " "

Vivre au jardin N° 41 /1992, Les jardins de Castillon.

0La visite des Jardins de Castillon commence dans le jardin des quatre terrasses

clos de haies d'ifs, de charmes et d'arbustes variés.

33La haie de topiaires est très élégante.

Regardez bien, on devine un oiseau dans l'arbre à droite.

 2 26 

"" Oiseau de fer qui dit le vent

 Oiseau qui chante au jour levant

Oiseau bel oiseau querelleur 

Oiseau plus fort que nos malheurs

Oiseau sur l’église et l’auvent 

Oiseau de France comme avant

Oiseau de toutes les couleurs.""

(Louis Aragon, Le Nouveau Crève-Coeur, 1948)

3La première terrasse accueille des graminées et des vivaces. 

5Mardi 22 septembre 2020, les fleurs d'automne égaient le jardin.

Les anémones du Japon colorent de rose et de blanc les parterres,

7les hydrangéas sont vaporeux et généreux.

10Et là, j'adore l'harmonie et la douceur des couleurs !

6Admirez le spectacle, moi je ne m'en lasse pas !

4En automne dans le jardin bleu, ce n'est plus la saison des lavandes, des népétas et des statices,

c'est le feuillage duveteux et bleu-gris des Stachys ou oreilles d'ours qui teinte le sol.

32

30Aux quatre coins du jardin bleu ont été plantés un Cornus controversa "Variegata",

un cornouiller panaché au port étalé que les britanniques surnomment

"wedding cake tree", l'arbre gâteau de mariage !

Son feuillage panaché de blanc contraste avec le bleu-gris dominant.

27

9Dans chacun des jardins, on peut se poser sur un banc histoire d'admirer le lieu.

8

11 1231 13

Le jardin des hémérocalles est un havre de fraîcheur.

Le bassin est recouvert de feuilles de nénuphars. Autour les feuillages des hostas forment un tapis 

18

20L'endroit est propice à la méditation et à la lecture

comme en témoigne cette jeune fille absorbée par son livre.

19

28 Sur un bel espace engazonné, des volutes de buis serpentent autour de noisetiers, parrotias et gléditzias.

25Plus loin, on peut déambuler dans un labyrinthe de buis

qui n'est pas touché par la pyrale ou d'autres maladies. Le buis a l'air en bonne santé.

21On a discuté avec un des jardiniers qui taillait les haies.

La taille lui prend deux mois par an,

les caducs sont taillés au printemps, les buis en août et les persistants à l'automne.

22Nous quittons les jardins les plus récents créés en 1999 pour nous diriger vers d'autres jardins. 

La grande allée qui sépare les jardins thématiques est bordée d'une série d'arbres intéressants

allée dont un Davidia (arbre aux mouchoirs)

davidia arbre aux mouchoirsOn accède au premier jardin créé en 1985 en passant sous une gloriette en bois.

C'est au printemps qu'il faut venir voir la floraison rose-gris de la clématite "Marjorie".

b0Nous découvrons le jardin d'eau.

C'est un foisonnement de plantes et on devine à peine sous les feuilles d'automne

le vaste bassin rectangulaire dévolu aux nymphéas. 

b9Dans ce coin de fraîcheur, les plantes vivaces se plaisent :

ligulaires, astilbes, dermera paltata, rodgersia, fougères... 

b1

b2

b4Une haie d'ifs s'ouvre sur le bassin octogonal aux nymphéas,

les agapanthes en pots sont défleuries depuis la fin juillet.

b8J'aimerais bien savoir ce que se racontent ces deux canards. 

b5jpg

b6

b7Une belle moquette verte se déroule jusqu'au banc au fond de l'allée des fleurs.

c0En septembre, on y trouve des sedums, des asters, des roses..

c1 c2c5 c6c7 c8

fleursIl est original avec ses baies rouges, c'est un arbousier ou l'arbre aux fraises.

c9Le propriétaire, qu'on a rencontré dans cette belle allée, nous a expliqué 

que le jardin avait un peu souffert de la sécheresse mais qu'il n'était pas arrosé.

c3Changement de style avec le jardin oriental.

d0Comme sorti  de nulle part, une pagode déchire le camaieu vert des feuillages. 

pagodeLe jardin des senteurs profite d'une situation ensoleillée.

On y trouve des plantes condimentaires, aromatiques et médicinales 

et il suffit de froisser une ou deux feuilles pour découvrir leur odeur agréable :

 menthe, thym, fenouil, estragon, basilic  ...

d1

d7Après avoir passé sous la pergola, on découvre la clairière,

d8une petite prairie garnie d'une myriade d'arbustes variés 

à l'ombre d'imposants bouleaux aux troncs blancs.

d2

d3

d4 d5

d6A la fin de la visite, on peut se faire plaisir en allant faire un tour dans la  pépinière contiguë au jardin.

Pour ne pas se laisser tenter car on ne sait pas résister, on n'y est pas allé ! C'est une solution radicale.

On était en vacances et on n'a pas voulu s'encombrer de plantes.

d9 d10

On a bien apprécié la balade dans les jardins de Castillon,

ces jardins sont vraiment remarquables.

Dans le prochain billet, nous resterons dans le Calvados

pour découvrir les jardins du château de Vendeuvre.

0Alors à bientôt et prenez soin de vous car la covid est toujours là.

 

What do you want to do ?
New mail

Posté par sylvie jardine à 15:54 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

21 février 2021

Jardin d'Elle (50680) VILLIERS-FOSSARD

C'est près de Saint Lô dans la Manche que nous allons visiter le jardin d'Elle.

222 septembre 2020, le jardin semble endormi, voilé dans les brumes humides.

C'est une ambiance un peu étrange, un clap de fin 

où la nature se prépare au long repos hivernal.

Les magnifiques dentelles éphémères abandonnées par-ci par-là 

donnent à penser que les vilaines araignées ont pris possession des lieux.

C'est l'automne !

toile araignée

toile d'araignéé2Le brame du cerf se fait entendre 

cerfet les amateurs vont ramasser les champignons.

champignonsLe jardin d'Elle est un parc botanique créé en 1996 avec la production locale des pépinières d'Elle.

Au départ, c'était une exposition des plantes de la pépinière et une vitrine du savoir-faire

de la famille en leur qualité de pépiniériste et de paysager.

Mais ce n'est pas que cela, le jardin d'Elle est une magnifique balade délassante

qui permet d'observer plusieurs scénettes végétales.

Arrivés un peu après 10 heures, nous nous sommes régalés en découvrant tous les coins et recoins

du jardin sans faire attention à l'heure et surtout sans savoir

que le magasin par lequel il fallait passer pour sortir fermait "entre-midi" comme on dit à Metz.

0Vers 12 heures 30, on s'est rendu compte qu'on était enfermés dans le magasin,

la personne qui nous avait ouvert la porte du jardin avait oublié de prévenir le responsable

qu'on était dans le jardin.

Des visiteurs qui se baladent pendant plus de deux heures, ça n'arrive pas tous les jours !!

Quelle chance me direz-vous, enfermés dans une boutique de plantes !

Oui oui, ça m'a bien faire rire !

Heureusement, le responsable était encore dans les parages et nous a libérés.

deco4Allez assez causé, c'est parti pour la balade !

personnage

deco5J'aime bien le houx-hérisson sur tige, son feuillage est lumineux.

2aLe jardin s'étale sur 1,5 ha et on le découvre en suivant des allées comme-ci

chemin7 chemin8  chemin1 chemin3   

ou comme ça.

chemin4

Voyons quelques exemples de haies maintenant.

En rond, une haie de photinias, c'est original et sympa !

4

en zigzag, pour sûr c'est pas droit !

18en étages, avec au plus bas, une barrière taillée au cordeau, très stricte

et au plus haut, un fond souple et varié, c'est impressionnant.

8Tout est étiqueté et c'est pratique.

On peut retrouver les plantes dans la pépinière attenante au jardin.

9

11Il fleurit généreusement jusqu'en octobre,

le caryopteris Kew blue, appelé aussi barbe bleue ou spirée bleue,

anime les massifs, seul ou en compagnie d'autres vivaces.

Son feuillage est gris-vert et ses fleurs mellifères donnent un miel proche de celui de la lavande.

5Le sol, le climat réunissent toutes les conditions pour un développement généreux.

Les plantes respirent la santé, regardez ces massifs d'asters violets, et ces belles graminées.

7Même s'il y a plusieurs styles de jardin,

10le cadre du site est champêtre et fait la part belle aux espèces locales.

12Elle n'est pas encore rouge, cette pomme rustique "Belle de Boskoop"

va se teinter, à maturité de décembre à mars, d'une belle couleur rouge foncé.

13Ce fatsia japonica au beau feuillage panaché de vert et de blanc apprécie la mi-ombre,

14tout comme les hortensias.

15La pépinière propose une centaine de variétés d'hortensias

et chacun peut y trouver son bonheur.

16

16a

21

17 20

De près, c'est superbement joli et harmonieux,

23asous un autre angle, c'est apaisant !

Une petite haie taillée au cordeau retient l'hydrangéa vigoureux

et le fuschia généreux devant un mur de bambous.

23Il faut ralentir le pas pour apercevoir les statuettes

deco déco1déco2 deco3

et la colchique  "The Giant".

colchiqueEn écho à la colchique, regardez cette jolie clématite.

clematiteIl y a des arbustes qui sont intéressants pour éclairer les sous-bois,

comme les euonymus,  japonicus "Bravo" à droite,

19

33

ici euonymus fortunei "Emerald Gold".

34Il y a aussi les hydrangéas et cet arbuste au beau feuillage.

37Il faut faire des pauses quand on visite un jardin

pour apprécier le moment présent, écouter les oiseaux, le vent dans les feuillages...

22

J zen1

J zenOn se sent tout petit devant ces colonnes de cyprès.

J de couleursOn peut donner de la couleur par les fleurs et les feuillages bien sûr,

mais aussi par les paillages, les sables, les graviers et des galets décoratifs .

Au centre du jardin des couleurs,

 des gravillons et des écorces dessinent sur la butte des quartiers aux couleurs variées.  

Savez-vous que placé à une même distance,

une teinte froide (bleu, gris vert..)  paraît plus lointaine qu'une teinte chaude (rouge, orange, jaune...)

Installée à l'arrière, la teinte froide donnera une impression d'espace.

24 30

Les plantes qui colorent le sol sont des fétuques bleues,

des euphorbes myrsinites (euphorbe de Corse), des graminées red baron, des carex buchananii ..

25Sur le pourtour extérieur devant les cyprès, des compartiments contiennent 

 des verveines de Buenos Aires

26et de beaux fuchsias. 

27Les fleurs en pendentifs rouge vif et pourpre des fuchsias 

donnent des courbres très gracieuses pendant tout l'été et l'automne.

Leur charme un peu rétro s'adapte à tous les jardins.

fuschia fuschia1

Ici les tons sont neutres sur les gravillons clairs,

 les érigerons et les petites graminées créent une ambiance ouatée.

28Cette feuille a une particularité. En la regardant, on ne s'en rend pas compte.

Mais en automne, les feuilles du cercidiphyllum japonicum dégagent une légère odeur de caramel.

C'est surprenant dans le jardin et ça sent bon !

arbre au caramelCelui-là ne dégage pas d'odeur alléchante mais qu'est-ce qu'il est beau :

c'est un chamaecyparis pisifera "Boulevard".

chamaecyparisDans le jardin à l'anglaise,

les végétaux sont nombreux et variés dans leurs coloris et leurs formes.

etang

J à l'anglaiseLe jardin anglais imite la nature en s'inspirant de l'aspect sauvage de celle-ci.

mare1

J à l'anglaise1Changement de décor avec un palmier et il flotte tout de go un petit air de vacances.

Pour voyager sans bouger, on peut planter même au nord de la Méditerranée, 

un palmier à chanvre (Trachycarpus fortunei) résistant au grand froid.

J méditerranéen2L'aeonium est une plante grasse, il fait partie de la famille des Crassulacées.

J méditerranéen5Un citronnier et un géranium vivace débordent sur le banc

devant un Phormium tenax Pupureum, le lin de Nouvelle Zelande

J méditerranéen4Les poteries sont des éléments très utiles à la coloration du jardin.

J méditerraéen3Et pour finir en beauté, admirez l'harmonie des couleurs !

C'est comme une peinture, mais le tableau est vivant et demain, il sera différent.

31

 

Dans le prochain billet, nous irons nous balader dans un autre jardin remarquable,

les Jardins de Castillon. Alors à bientôt et surtout prenez soin de vous.

1

What do you want to do ?
New mail

Posté par sylvie jardine à 16:50 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,


31 janvier 2021

Jardins du château de Canon (14270) MEZIDON-CANON

1C'est à une demi-heure de Caen que nous allons visiter les jardins du château de Canon.

Après avoir quitté la route principale, on emprunte une longue allée ombragée

qui nous conduit devant la grille du château.

C'est rectiligne, très sobre, des allées de charmes taillés au carré encadrent la cour d'honneur.

châteauLe château, construit au XVIIIème siècle par Jean-Baptiste Elie de Beaumont,

un avocat philanthrope, ami de Voltaire, 

a été conservé intact sans rajout jusqu'à aujourd''hui.

afficheLa propriété appartient à la même famille depuis huit générations.

Aujourd'hui, les descendants œuvrent à restaurer

et faire revivre le domaine grâce au développement de nombreuses activités.

château8Ce vaste domaine entièrement classé est entouré de 15 hectares de parc anglo-français.

La visite commence par la ferme, le pressoir et l'orangerie.

château4

château6 château1château5 château2

Regardez comme c'est reposant et destressant.

Lundi après-midi, 21 septembre 2020, il faisait très beau, 

et le parc était un cadre idéal pour profiter des 26 °C et oublier la COVID 19.

château3"" Sans bruit, sous le miroir des lacs profonds et calmes,

Le cygne chasse l'onde avec ses larges palmes,

Et glisse. Le duvet de ses flancs est pareil

à des neiges d'avril qui croulent au soleil ;  [.......] 

Superbe, gouvernant du côté de l'azur,

Il choisit, pour fêter sa blancheur qu'il admire,

La place éblouissante où le soleil se mire. ""

Sully Prudhomme : Le cygne

J à la française6Dans le "miroir" alimenté par des eaux de sources d'une température constante d'environ 13°C,

 se plaisent truites arc-en-ciel, anguilles, gardons, carpes tout comme les canards et les cygnes.

J à la française7J à la française2 J à la française5

Des statues en marbre de Carrare agrémentent la promenade.

J à la françaiseAllées rectilignes, perspectives soignées, c'est le "jardin à la française" avec son ordonnancement régulier.

J à la française1Changement de style avec les jardins paysagers à l'aspect plus sauvage

 qui évoquent un paysage naturel où la main de l'homme se fait discrète.

On pénètre dans un espace de sous-bois traversés par des petits ruisseaux et des canaux. 

J à l'anglaiseOn retrouve le style romantique qui plaisait tant au XVIIIe siècle.

J à l'anglaise1J à l'anglaise2

Mais qui a fait son nid dans le tronc de cet arbre ?

J à l'anglaise3 J'apprécie de plus en plus les parcs plantés de beaux arbres.

Je lis en ce moment un livre que vous connaissez peut-être car il connaît un grand succès 

depuis sa parution en 2017, "La vie secrète des arbres". 

A coup sûr après avoir lu ce livre, on ne regarde plus les arbres de la même façon.

livre La rivière du Laizon, qui traverse le parc, a été dérivée en plusieurs canaux.

Les cascades donnent un charme sans pareil à la promenade.

J à l'anglaise7

J à l'anglaise5
J à l'anglaise8
"" Tu ne sais pas, leur disait-il, ce qu’est un arbre.

J’en ai vu un qui avait poussé par hasard dans une maison abandonnée, un abri sans fenêtres,

et qui était parti à la recherche de la lumière.

Comme l’homme doit baigner dans l’air,

la carpe doit baigner dans l’eau,

l’arbre doit baigner dans la clarté.

Car planté dans la terre par ses racines, planté dans les astres par ses branchages,

il est le chemin de l’échange entre les étoiles et nous. ""

Antoine de Saint-ExupéryCitadelle

J à l'anglaise4Le domaine de Canon a conservé tous ses pavillons et fabriques d’origine.

Les fabriques de jardin (parfois appelées folies)

étaient un élément essentiel des jardins anglais pendant la période romantique.

Ces petites constructions fantaisistes et décoratives

prenaient la forme de l’antique, de l’exotique ou du noble. 

Au cours de la balade, on découvre un kiosque chinois, un temple gréco-romain,

tous deux très révélateurs de l’esprit du 18ème siècle dans les jardins.

fabrique

fabrique2Si les folies mettent en valeur des points de vue et les différents circuits de promenade,

à la fin du XVIIIème siècle, siècle des lumières, elles ont une autre utilité :

permettre au promeneur de se promener dans ses pensées philosophiques 

en se reposant et en méditant. Et j'atteste, il fait bon flâner dans ces jardins !

J à la française3fabrique1 fabrique4

Maintenant nous allons découvrir une explosion de couleurs et de senteurs.

Mais attention, il faut veiller à bien refermer la porte derrière soi

pour empêcher les lapins d'entrer dans le garde-manger !

DSC_5156C'est la partie la plus originale des jardins : les chartreuses.

les chartreuses2Les chartreuses sont une enfilade de dix jardins clos de murs.

les chartreuses3Jadis, ces "fruitiers" permettaient, à l'abri des murs,

de récolter toutes sortes de fruits : pêches, abricots, amandes, figues, raisins....

DSC_5161Aujourd'hui si des arbres fruitiers en espaliers ont été replantés,

ce sont surtout les vivaces qui font le spectacle .

les chartreuses22 les chartreuses24

les chartreuses5

les chartreuses1Chaque jardin est conçu comme une pièce unique avec des couleurs dominantes,

rouge et rose avec les dahlias et les cosmos,

les chartreuses27jaune avec les coreopsis, 

les chartreuses14blanche avec les anémones du Japon, et les grandes marguerites.

les chartreuses12 les chartreuses4les chartreuses6 les chartreuses7

rose avec les asters

 les chartreuses8 les chartreuses9

Des ruches ont été installées dans les jardins

et ça bourdonne à plein tube dans les parterres.

Il ne faut pas être apiphobe.

les chartreuses10 les chartreuses11 les chartreuses18 les chartreuses26les chartreuses25 les chartreuses16

Depuis 2020, un jardin fait honneur à la reine des fleurs.

les chartreuses17J'aime beaucoup les coloris de cette rose, "Yen Baï".

les chartreusesLa roseraie est récente et nous sommes fin septembre.

Il faudra revenir en juin prochain pour profiter pleinement de la floraison des roses.

Enfin... si on n'est plus confiné !

roseraie1 les chartreuses20

Celle-ci aussi est très jolie : "Jardin de Granville".

les chartreuses21Aucune nymphe ne connaissait comme elle l'art de cultiver les jardins et surtout les arbres fruitiers.

Au bout de la perspective centrale, la divinité des fruits, Pomone, veille sur les lieux.

les chartreuses23Les jardins du château de Canon sont l'occasion de passer un bon moment

de détente et de balade dans des univers différents.

Dans un prochain billet, nous allons faire une superbe balade botanique 

dans le jardin d'Elle dans la Manche (50680)

1Alors à bientôt et prenez soin de vous, la COVID est toujours là.

Posté par sylvie jardine à 10:26 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

20 janvier 2021

Mon jardin sous la neige du 14 au 16 janvier 2021

Pour illustrer les photos de mon jardin sous la neige, 

j'ai choisi un très joli poème de Guy de Maupassant que j'avais appris en classe de CM2,

grâce à Mme ROGER, une institutrice passionnée de littérature.

1Nuit de neige

3La grande plaine est blanche, immobile et sans voix.

Pas un bruit, pas un son ; toute vie est éteinte.

13Mais on entend parfois, comme une morne plainte,

Quelque chien sans abri qui hurle au coin d'un bois.

2Plus de chansons dans l'air, sous nos pieds plus de chaumes.

L'hiver s'est abattu sur toute floraison ;

12Des arbres dépouillés dressent à l'horizon

Leurs squelettes blanchis ainsi que des fantômes.

7La lune est large et pâle et semble se hâter.

On dirait qu'elle a froid dans le grand ciel austère.

6De son morne regard elle parcourt la terre,

Et, voyant tout désert, s'empresse à nous quitter.

17Et froids tombent sur nous les rayons qu'elle darde,

Fantastiques lueurs qu'elle s'en va semant ;

5Et la neige s'éclaire au loin, sinistrement,

Aux étranges reflets de la clarté blafarde.

18Oh ! la terrible nuit pour les petits oiseaux !

11Un vent glacé frissonne et court par les allées ;

8Eux, n'ayant plus l'asile ombragé des berceaux,

10Ne peuvent pas dormir sur leurs pattes gelées.

16Dans les grands arbres nus que couvre le verglas

20Ils sont là, tout tremblants, sans rien qui les protège ;

19De leur œil inquiet ils regardent la neige,

22Attendant jusqu'au jour la nuit qui ne vient pas.

Guy de Maupassant

21

Posté par sylvie jardine à 17:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

16 janvier 2021

Jardins Albizia (14240) CAUMONT-SUR-AURE

J zenAllez, on y croit. Si le début d'année va encore être très difficile

et que le retour à la " vie d'avant" n'est pas pour demain,

le vaccin va nous permettre -dans quelques mois j'espère- de retrouver une vie plus sociale

en remettant en route les métiers actuellement à l'arrêt et en faisant revivre le monde de la culture.

En attendant les beaux jours, soyons très prudents, patients et gardons espoir.

Pour nous changer les idées, allons nous promener dans le Calvados

et allons visiter les beaux jardins d'Albizia.

Vous verrez, c'est bon pour le moral !

entrée1Dimanche 20 septembre 2019,

notre journée a commencé par la visite du cimetière américain  de Colleville sur Mer

qui surplombe la célèbre place d'Omaha Beach.

J'y suis allée plusieurs fois mais à chaque fois, c'est la même émotion.

Ces 9 388 tombes toutes alignées à l'ouest, vers le pays natal,

le mémorial dans le jardin du souvenir portant le nom des 1 557 disparus .

L'âge moyen des combattants inhumés est de 22 ans.

Aujourd'hui, notre jeunesse est confinée...et déprimée.

L'après-midi, nous sommes allés découvrir les jardins d'Albizia.

La visite commence dans une chambre de verdures.

Des plantes garnissent les pieds des arbres.

J'aime bien "Baccharis Genistelloide", c'est un petit arbuste très graphique.

entrée Deux potées encadrent l'allée qui mène au labyrinthe.

entrée2

entrée3Pour Frédéric Tinard, le créateur des jardins,

l'idée du labyrinthe est de se perdre dès le début de la visite

comme dans le conte d'Alice au Pays des merveilles.

Des portraits en mosaïque donnent une ambiance de galerie contemporaine au labyrinthe.

Ces pièces uniques ont été réalisées par l'artiste local Agnès Michel.

C'est joli et les tableaux ont trouvé leur place dans le labyrinthe.

labyrinthe labyrinthe1labyrinthe2 labyrinthe3labyrinthe4 labyrinthe5

Il y a les tableaux et d'autres objets et plantes dans le labyrinthe...

labyrinthe6 labyrinthe8

labyrinthe10Changement de décor avec la place de la fontaine.

fontaineDans les pots poussent des agaves Regina Vittoria, des Schefflera impressa, un cycas revoluta

fontaine1Dans la jungle, la plantation est très dense avec des plantes

qui viennent du Chili, de Nouvelle-Zélande, de la Réunion.

Ces végétaux aiment la chaleur, la tourbe et la fraîcheur du sol, l’humidité mais sans excès.

jungleProtégées par les haies du bocage normand,

ces plantes résistent bien aux hivers normands même un peu rigoureux.

Un biotope s’est mis en place et elles se protègent les unes les autres.

Elles peuvent supporter des coups de froid ponctuels jusqu'à - 15°C.

jungle2Attention, on nous surveille.

jungle1Dans le jardin méditerranéen poussent lavandes, cordylines..

J méditerranéen1C'est dans cette partie du jardin que fleurit l'albiza, l'arbre qui a donné son nom au jardin.

Mais il faudra revenir en juillet pour voir fleurir l'arbre à soie.

J méditerranéen J méditerranéen2Des gravillons, un carillon,

J zen11un boudha, on est dans le jardin zen. 

J zen8 J zen10

Admirez le feuillage du cornouiller controversa variegata lumineux !

Avant l'aménagement du jardin, l'endroit était une plaine aux chevaux.

Le cornouiller a les pieds dans la terre humidifiée du bocage et ça lui plaît.

J zen5Pour méditer tout en écoutant les oiseaux, l'endroit est idéal.

J zen3

J zen1 J zen4

J zen9130 mètres de long, voici un beau mixed-borded.

mixed bordedqui mène à un kiosque.

mixed borded1 mixed borded6

Regardez comme cet arbuste au feuillage panaché est impressionnant,

et il y en a plusieurs dans le jardin.

mixed border9

Dans le  mixed-border, c'est un foisonnement de vivaces, de graminées  

mixed borded2et d'arbustes comme ce bel arbre aux faisans

arbre aux faisanset de roses.

mixed borded3A gauche, il y  a du fenouil qui est très utile dans les haies.

C'est un fond d'écran parfait.

mixed-border7Des allées latérales permettent d'admirer l'arrière des plates bandes.

mixed border12A l'autre extrémité du mixed-border, le point de mire sont les deux angelots

mixed border8

qui nous invitent à continuer la balade vers d'autres aménagements.

angelotsLes jardins reflètent les états d'âme du jardinier.

Des dires du concepteur de ces jardins,

il y a un parallèle entre les goûts du jardinier et l'évolution des jardins.

J du héron2 Nous avons vu les premiers jardins aménagés par Frédéric Tinard

 dans lesquels il a mis en pratique toutes les connaissances apprises au cours de ses études.

Dans la suite que nous allons découvrir,

l'envie lui est venue de faire d'autres jardins avec moins de fleurs, moins de couleurs.

J dud héron4 Les jardins s'étalent sur 2,5 hectares.

Cette belle surface a permis d'aménager des surfaces aérées, sobres et reposantes.

J du héron10Ici, l'harmonie des couleurs est superbe.

La haie d'hydrangéas avec leurs énormes inflorescences est magnifique.

J du héron11 "Un jour, sur ses longs pieds, allait je ne sais où, le héron au long bec emmanché d’un long cou."

La haie de graminées est tout en souplesse et légéreté.

J du héron1Dans cette partie plus récente du jardin, il y a encore des fleurs et de la couleur

mais par petites touches bien localisées.

J du héron5 J du héron9

Par contre ici, on fait claquer les cisailles pour maintenir les formes géométriques.

C'est le jardin de topiaires monochrome.

J des topiaires

J des topiaires1Derrière les topiaires une silhouette se dessine.

J de topiairesCette sculpture a trouvé sa place dans cette allée à l'allure stricte.

C'est le métal qui apporte de la chaleur et un semblant de vie

alors que l'ensemble végétal semble de marbre.

J'aime bien la couleur rouille 

allée de l'arbreJe vous avais prévenu, rien à voir avec les jardins du début.

C'est carrément un autre style, peut-être moins d'entretien.

On aime ou pas, le jardin minéral,

J minéralMontre - moi ton jardin et je te dirai qui tu es.

Frédéric Tinard le reconnaît. Sa conception du jardin évolue vers plus de contemporain,

 moins de végétal et plus de minéral.

J minéral1En me promenant dans ces jardins, 

je me suis fait la réflexion que c'était la création d'un homme et pas d'une femme.

Pourquoi ? je ne sais pas, une certaine atmosphère..

J minéral3La maison de maître en pierres de schiste du XVIIIème siècle a été entièrement rénovée en 2014.

maisonOuf le buis n'est pas malade !

J de topiaires3 J de buis2

J de buis1La fin du parcours offre encore d'autres décors.

fin1Ici le jardin d'hiver avec son tapis de bruyères blanches.

J d'hiver Un oeil en street-art sur une palissade en bois est l'oeuvre de  Nicolas Chagnon,

artiste et photographe à Saint-Lô.

J décimal1Les jardins d'Albizia ne sont pas que des jardins,

ils peuvent être de véritables terrains de jeux avec des chasses au trésor, recherches d'indices..

C'est le premier jardin que je visite avec un tel concept et c'est une bonne idée.

J d'hiver6 J d'hiver7

J d'hiver9

J d'hiver8Dans les jardins d’Albizia, le plus gros du boulot, c’est la taille.

Pour s’opposer au fourmillement des arbres du bocage alentour,

les haies composées majoritairement d’ifs sont taillées au cordeau.

Une haie taillée en forme de griffes nous accueille dans le jardin de la sorcière et sa maison hantée.

J des sorcières1 "Nous avons choisi d’intégrer dans nos jardins un escape game qui s’appelle le Hameau des Sorcières.

Il a pour but de faire entrer un jeune public dans l’univers de la botanique

via la réalisation de formules magiques et de potions.

Les joueurs doivent identifier des plantes au sein du parc et les rapporter au Hameau des sorcières.

C’est un moyen pour nous d’initier des non-initiés au jardin et à la botanique tout en s'amusant."

Très bonne idée !

J des sorcières J des sorcières2

Les idées d'aménagement sont nombreuses dans les jardins d'Albizia.

Pas étonnant, son créateur est un paysagiste passionné.

Dans le prochain billet, nous resterons dans le Calvados

et nous irons découvrir un autre beau jardin, celui du château de Canon.

1A bientôt et restez vigilant, le virus est malheureusement toujours là.

What do you want to do ?
New mail

Posté par sylvie jardine à 15:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

01 janvier 2021

Meilleurs vœux pour 2021

Mais que penser de cette année 2020 ?

Janvier, février, tout semblait aller bien,

Jusque là chacun menait son petit train train,

vivait les hauts et les bas de son quotidien.

J zenQui aurait pu imaginer un tel pétrin

Causé peut-être par un petit pangolin.

pagodeOn a passé dix mois à nous laver les mains,

A garder nos distances avec tous nos voisins,

et plus de bisous à nos petits chérubins.

fleursRestons patients et espérons que demain

Nous délivre de la COVID grâce au vaccin.

mixed borded3Allez on y croit, que 2021

nous permette de visiter de beaux jardins.

bonne annéeTous mes meilleurs voeux pour 2021


Posté par sylvie jardine à 15:28 - Commentaires [1] - Permalien [#]

19 décembre 2020

Jardins du Pays d'auge (14) CAMBREMER 2° partie

heuchères1On en fait des kilomètres quand on visite les jardins.

On marche, on se baisse pour regarder les étiquettes,

on revient sur ses pas pour reprendre une photo et avoir un autre angle de vue.

C'est une bonne gymnastique !

Dans le dernier billet, on a commencé la visite des Jardins du Pays d'Auge (ICI)

et maintenant on va découvrir la suite du programme.

On s'était quitté dans le coin du sous-bois tapissé d'hostas, d'heuchères.

heuchèresOn découvre le jardin de buis qui ne semble pas être malade.

A cette époque, c'est le perovskia qui anime les massifs.

J du buisPrès de la mare, le jardinier peut faire sa petite sieste dans un logis 

à l'architecture typique du Pays d'Auge.

repos du jardinier

le repos du jardinier219 septembre 2020, il y a encore des roses en fleurs

et celle-ci, dans les coloris orangés, est ravissante.

le repos du jardinier1

repos du jardinier1On peut admirer plusieurs variétés de persicaires (renouée du Japon) 

 dans les Jardins du Pays d'Auge.

la mare

allée fleurieJ'ai un doute, je ne sais pas si cet arbuste est un laurier du portugal

troene du Japon1mais j'aime bien ses fleurs en bouquets.

troêne du japonEncore des persicaires au pied d'un saule crevette.

saule crevetteIl n'y a que des vivaces faciles à vivre qu'on retrouve tout au long de la visite :

des sedums roses, des helianthus jaunes,

la mare1des graminées et des verveines de Buenos Aires...

fleursLes jardins s'étalent sur 3 hectares, une belle surface qui permet de beaux espaces aérés

avec des massifs généreux et imposants qui mettent en valeur les plantes en masse.

vers le J courtoisChangement de décor avec le Jardin de l'Amour Courtois et sa roseraie.

A droite, un tapis de géraniums vivaces, à gauche des graminées de petite taille.

Jardin de l'amour courtoisDans les massifs délimités par du buis, on peut admirer quelques rosiers encore en fleurs,

Jardin de l'amour courtois1 des gauras blanches en nuage,

J de l'amour courtois2des  nepetas, des delphiniums, des anémones du Japon, des verveines de Buenos-Aires..

J de l'amour courtois J de l'amour courtois5

 Le mariage de la clématite et du rosier est élégant,

on peut dire qu'il est courtois.

Courtois, mais ça veut dire quoi ?

J de l'amour courtois3 L'amour courtois consiste au Moyen-Age à se comporter de belle façon avec une dame

pour laquelle on éprouve du désir et des sentiments. 

L'amour courtois est au Moyen-Age un amour idéalisé.

L'homme -le plus souvent un chevalier- mais toujours de rang inférieur

vénère une dame de toute beauté qui lui semble inaccessible.

busteLa plupart du temps, il s'applique à un amour impossible.

C'est un amour idéalisé qui se retrouve dans des poèmes comme Tristan et Yseult.

cageC'est bien connu et comme le dit la chanson, les histoires d'amour finissent mal en général.

Au Moyen-Age, quand le chagrin était trop fort, 

la belle se retirait au couvent pour y mourir de solitude et de chagrin.

Elle pouvait se promener et méditer en faisant le tour du cloître.

Ici, le minéral reflète bien l'austérité et la tristesse,

 des taxus baccata forment la galerie du cloître autour de la fontaine.

On a été confiné, on ne veut pas être cloîtré ! On ne s'attarde pas et on passe vite notre chemin.

cloîtreLa suite est plus réjouissante et accueillante.

Une belle allée engazonnée nous invite à flâner pour admirer la profusion de plantes dans les massifs

cloître aprèsLe mixed-border est une expression anglaise pour désigner des massifs d'arbustes 

et de vivaces de tailles et couleurs différentes.

mixed borderOn peut faire une pause sur la terrasse

mixed border1et admirer l'étable.

mixed border4Le massif d'hydrangéas est raccord avec la façade, les tons sont doux.

mixed border2A l'arrière, des arrosoirs attendent en rang d'oignons avec la distanciation qui s'impose.

On dirait une file d'attente devant un labo.

mixed border6mixed border9 mixed border10

Dans l'étable, on peut admirer une exposition d'outils anciens. 

étableDans cette partie du jardin, le gazon est dru et vert.

Pas de doute que l'allée centrale lumineuse participe à la réussite du mixed border.

mixed border7 mixed border8

Je ne me lasse pas d'admirer ce camaïeu de verts :

du vert-jaune-blanc à l'avant sur un fond de vert foncé,

avec une haie taillée, des buis en boule et des formes libres,.

Quel beau tableau !

mixed border11Le jardin d'eau est reposant.

 Le paulownia tomentosa, derrière le banc bleu,

est original avec ses grandes feuilles et sa floraison bleue courant mai.

Les bambous apportent une touche tropicale à l'endroit.

J d'eau

J d'eau1

J d'eau2 J d'eau3

Chut, nous sommes dans le Jardin des anges.

J des anges

J des anges1Oh le vilain qui ricane sous cape !

Si le jardin évoque le paradis, certaines plantes sont de véritables poisons.

J du diableAussi belles soient elles, certaines plantes ne sont pas en effet sans danger.

Savez-vous que les baies de la symphorine, de la boule de neige, du houx,

du gui, du muguet sont très toxiques,

tout comme les delphiniums, les feuilles de la rhubarbe...

J du diable1Dans la bordure de plantes médicinales,

 la vinca minor, la petite pervenche, un anti-hypertensif,

la bruyère, un antiseptique des voies urinaires...

J des simplesOn a fait une très belle promenade dans les Jardins du Pays d'Auge.

glorietteLa diversité des "jardins" à thème est très intéressante 

et les bâtiments à colombage sont un beau clin d'oeil au patrimoine rural de la région.

bâtimentsDans un prochain billet, on ira visiter les Jardins du Domaine d'Albizia.

Voilà, l'année 2020 touche à sa fin et chacun va fêter les fêtes de fin d'année

avec toutes les précautions qui s'imposent.

rosePrenez bien soin de vous et de vos proches.

A bientôt

Posté par sylvie jardine à 16:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,