sous ma gloriette

31 mars 2019

Le jardin de la ferme bleue (67 110) UTTENHOFFEN

entrée0Voici le dernier billet sur notre week-end passé en Alsace lors des rendez-vous aux jardins en 2018.

Le samedi 2 juin, nous avons pique-niqué pour ne pas perdre de temps et profiter du beau temps.

Par contre le dimanche, nous avons fait une halte gourmande dans un petit village, Uttenhoffen,

à une quarantaine de kilomètres de Strasbourg.

Nous avions repéré une "ferme auberge" avec un jardin remarquable.

La cour est fermée par un portail et l'entrée se fait par un portillon.

Regardez comme c'est joli.

Une armoire aux portes déglinguées avec un géranium bleu à ses pieds,

un rosier blanc et un chèvrefeuille jaune qui partent à l'assaut de la toiture,

des pots d'asparagus et de géraniums près du vélo

et une jolie topiaire un peu bancale, j'adooooore!

entréeLes façades sont colorées en bleu de Hanau, typique de la région.

entrée1Nous avons eu beaucoup de chance en arrivant à la ferme bleue car nous n'avions pas réservé pour déjeuner.

A midi, c'est brunch et le 3 juin, c'était complet.

Le patron a été sympa car il a réussi à nous trouver une table sous la tonnelle et on s'est bien régalé.

entrée2jpgAdmirez le rosier "Pierre de Ronsard" qui court sur le pigeonnier 

pigeonnier1

facadeDes fougères, hortensias, géraniums s'épanouissent sur la margelle d'un petit bassin.

pigeonnier3Des poissons rouges se faufilent entre les feuilles des nénuphars.

bassinDe vieux outils et des arrosoirs sont accrochés sur la façade.

outilsLes bergénias forment un beau tapis, des agapanthes en pots se dressent sous un cavalier.

bergénias

déco4A l'arrière de la maison s'étend le jardin régulier.

glorietteUne belle clématite pourpre s'élance sur la gloriette.

Vivement qu'elle recouvre tout le chapeau pour ombrager le salon bleu!

gloriette1Sobriété et sérénité caractérisent ce jardin, tout semble immobile.

Il fait chaud, 26°c, on serait bien tentés par une petite sieste après le déjeuner.

J de buis4Des carrés bordés de buis occupent l'espace.

Aucune trace de brunissement sur les feuilles, les buis ne sont pas malades.

J de buis5Au centre du jardin, un arbre est encerclé dans une bordure taillée au cordeau.

j de buis

J de buis3Il faut s'approcher pour apprécier le détail de la taille,

les formes et les couleurs sont joliment étudiées.

haieLe jardin n'est pas très grand alors l'idéal est d'associer les plaisirs de la table

et une petite balade pour digérer en découvrant l'endroit qui est ravissant !

J de buis2Sur le côté, une allée italienne bordée de cyprès.

allée italienneDes plantes s'épanouissent au pied de la façade à pans de bois.

J de cotéAu fait Pâques approche, connaissez-vous le droit local qui s'applique en Alsace et en Lorraine ?

Entre les années 1870 et 1918, l'Alsace et la Moselle ont été annexés à l'empire allemand.

Cela a conduit à la mise en œuvre dans cette région de nombreuses dispositions d’origine germanique.

Après le retour de l’Alsace-Moselle sous souveraineté française, 

les dispositions mises en place par les autorités allemandes estimées plus favorables aux habitants

ont continué à s'appliquer dans ces départements.

pigeonnierC'est ainsi que les alsaciens et les mosellans ont encore aujourd'hui deux jours fériés supplémentaires

par an par rapport au reste de la France .

Il s'agit du jour de la Saint-Etienne (premier martyr de la chrétienté) fêté le 26 décembre,

et du Vendredi Saint (qui précède le dimanche de Pâques).

J de buis1

banc bleuRegardez bien, des dessins sont gravés sur la façade.

facade dessinéePour éviter le torticolis, profitons de la chaise longue pour lever la tête confortablement.

facade dessinée1 Ici c'est un trompe l'oeil dessiné autour de la fenêtre, original non ?

trompe l oeilLe jardin accueille des expositions de sculptures.

déco5

déco2

déco déco1

Devant la serre d'hiver, de la lavande et des iris.

serreDans un coin ombragé, parmi les fougères

fougèresse cache un petit hérisson tout petit, tout discret, tout timide.

hérissonNotre balade en Alsace est terminée

mais c'est sûr nous retournerons dans cette belle région découvrir d'autres jardins.

pot de fleursDans le prochain billet, nous quitterons le Grand Est pour descendre vers Lyon.

Nous découvrirons le jardin de La Bonne Maison 69350 LA MULATIERE.

Alors à bientôt.

roses1

Posté par sylvie jardine à 14:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :


24 mars 2019

Jardin de l'Escalier (67 170) BRUMATH


entrée1Le jardin de l'Escalier est le dernier jardin visité lors de notre week-end

des "rendez-vous aux jardins" 2018.

Notre programme a été étudié pour découvrir le plus de jardins possible en optimisant les kilomètres.

Le samedi 2 juin, nous avons visité le matin le jardin de Trapelune à (88) la Croix Aux Mines,

l'après-midi nous avons vu deux jardins à (67) Barr : le jardin de Marlène et le jardin du brocanteur,

ensuite le jardin de Paulette à (67) Westhouse et le jardin de Marguerite à (67) Plobsheim. 

Le dimanche 3 juin, nous avons été enchantés par le jardin des quatre temps à (67) Kutzenhausen.

Après une pause déjeuner dans le jardin de la ferme bleue à (67) Uttenhoffen (prochain billet),

nous avons fini notre périple par la visite du jardin de l'Escalier.

A l'entrée,  des plantes d'ombres : fougères, digitales, azalées, lierre..

entrée2Le jardin de L’Escalier a été créé en 1997 en lieu et place d’un potager existant depuis 1973. 

Aujourd'hui, c'est un lieu culturel à multiples facettes : il y a le Jardin,

une galerie d’art, une table créative, un atelier d’artistes, des gîtes et chambres d’hôtes.

Il porte son nom à cause de l’escalier emblématique qui accède à l’espace d’exposition.

entrée4Une collection d’agrumes en pots profite du soleil au milieu de l’allée gravillonnée.

entréeNous sommes accueillis par des poulettes qui se promènent en toute liberté dans le jardin.

poulettepoulette1Le jardin de 23 ares est biologique,

le potager rappele les jardins de nos grands-mères et de nos grands-pères.

poulaillerLa propriétaire, une artiste peintre 

gloriettedoit trouver l'inspiration en s'installant sous la tonnelle de roses blanches.

gloriette1

tablePour illustrer ce propos, voici une image copiée de la galerie de l'escalier ici

J'adore les couleurs des tableaux de l'exposition "comme le premier jardin"

Sylvie Lander-peinture-fleurs-couleursUne rangée de petits pots de cactées se détache des herbes folles.

pots de fleursSur un terrain tout en longueur, plusieurs ambiances se succèdent.

 Tout d'abord, nous traversons un potager cultivé dans des carrés surélevés,

entourés de gaulettes de châtaigniers tressées.

Ce jardin est inspiré des carrés de simples médiévaux, "l'hortus médicus".

Sous le nom de simples ou plantes officinales, on désigne les plantes à vocation médicinale.

potagerLa visite du prieuré d'Orsan dans le Cher a inspiré la propriétaire.

Au Moyen-Age, chaque monastère cultivait les simples à proximité de l'infirmerie.

potager2Début juin, des iris, des oreilles d'ours, des digitales...

rien que des vivaces faciles à vivre sont en fleurs.

fleur1Le fil conducteur du jardin est le bois car il rappelle le passé des lieux.

banc en boisL'ancienne menuiserie du village est aujourd'hui transformée en salle d'exposition

et de réception à côté du jardin.

banc en bois1Nous passons un petit pont qui crée une rupture entre le potager et le verger. 

bassin8

bassinL'endroit est reposant et les claustras nous protègent du soleil.

bassin5  bassin6

bassin1Au premier plan, des fétuques sont intéressantes car elles ne nécessitent aucune taille

et proposent une jolie teinte bleue.

bassin2

bassin3  bassin4

Nous n'avons ni vu ni entendu de grenouille dans les bassins

bassin7qui aurait pu venir perturber la tranquillité des nénuphars.

nenupharLe verger est planté de pommiers, d'un cerisier, d'une vigne et de différents fruits rouges.

verger

 verger2  verger1

Une bordure de buis entoure le pied du cerisier.

hotel insectesOn quitte les cultures de légumes et de fruits

pour découvrir une ambiance japonisante.

On peut faire une pause, à l'ombre, sous une structure en bois ombragée,

cachetteou au soleil sur des transats rouges.

chaises 2jpgentree5  entrée3

Le prochain week-end des rendez-vous aux jardins aura lieu les 8 et 9 juin 2019

sur le thème "Les animaux au jardin".

Pour en savoir plus, c'est ici.

chaises

chaises1A l'ombre d'un sapin, une fontaine avec des bonsaïs, des papyrus, du lierre...

bassin10La sobriété de ce jardin est reposante.

Ce jardin invite à la lenteur, on ralentit le pas et on prend le temps de faire des pauses.

maison japonaiseNous finissons la visite avec le pavillon d’inspiration japonaise.

maison japonaise1Nous avions préparé le programme de notre week-end avec des jardins incontournables, 

le jardin de l'Escalier n'en faisait pas partie mais était sur notre route.

fleurNous avons été agréablement surpris par ce jardin

et avons pris le temps, avant de reprendre la route pour rentrer sur Metz,

de faire une petite pause café très sympathique dans la galerie d'art.

maison japonaise3Si nous avons pique-niqué samedi sur le pouce, dimanche nous avons concilié une visite et le déjeuner

dans les jardins de la ferme bleue (66 110) Uttenhoffen.

Et en Alsace quand on dit bleu, c'est bleu !

C'est ce que nous verrons dans le prochain billet.  Alors à bientôt

facade

 

Posté par sylvie jardine à 12:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

16 mars 2019

Le jardin de Paulette et Dany (67 230) WESTHOUSE

entrée2 juin 2018, voici le 4° jardin visité dans la journée

à l'occasion des "Rendez-vous aux jardins".

Le programme est étudié pour optimiser le week-end, c'est un peu sportif

mais ce n'est que du plaisir renouvelé dans chaque jardin.

Le jardin de Paulette et Dany est différent de celui visité le matin.

Le jardin de Trapelune est un bijou inséré au coeur de la forêt vosgienne.

Chaque détail est minutieusement étudié et contenu.

Le jardin de Paulette et Dany est familial, rempli de petites déco sympas,

à l'aspect plus libre, où j'imagine des enfants courir se cacher au fond du jardin.

On est arrivés un peu avant 15 heures au jardin de Paulette et Dany à (67) WESTHOUSE.

entrée2Westhouse, village où se situe le jardin, se trouve sur la route du tabac.

Le jardin de 3 200 m² de Paulette et Dany était à l'origine un champ de tabac.

maisonL'entrée du jardin est accueillante et chargée de plantes.

maison1Des pots accueillent des bananiers, des petits conifères.

Un cornouiller illumine de son beau feuillage jaune le chemin qui mène à la maison,

cet arbuste est accompagné d'aulx, d'heuchères, de pavots rouges, d'oeillets...

entrée5 Ce sont des cuillers qui forment les anses des pots de fleurs.

enetrée1Des bégonias profitent de la chaleur emmagasinée par la façade.

entrée6Dans chaque massif, il y a de la déco faite "maison"

7Sous le beau feuillage des cornouillers, du lierre et des pots se protègent du soleil.

entrée4Des phlomis se marient à un rosier rose,

même défleuris les aulx ont une structure intéressante dans les massifs.

entrée3  phlomisSur la terrasse derrière la maison, on peut s'isoler sous un arbuste pleureur.

Des pots accueillent des agapanthes encore en bouton.

maison2 Le jardin est en longueur

et il y a une grande diversité de plantes dans les massifs.

allée

massif  3

Sous les arbres, un parterre de feuilles de muguet 

cotoie du lierre et des hostas.

muguetLes rosiers liane ne fleurissent qu'une seule fois dans l'année

mais quel spectacle en juin !

roses blanches

roses roses Humm, le chèvrefeuille embaume le jardin.

allée chevrefeuillesCe n'est pas la caverne d'Ali Baba, mais la maisonnette du jardinier

avec une collection d'outils, de paniers, de pots....

6Regardez les pots posés sur la toiture.

8Dans chaque massif, des objets complètent le décor:

Des cloches bleues répondent aux aulx,

1

14Deux papillons se sont posés sur le cadre grillagé,

10ici un masque.

11Ne rien jeter, tout recycler et donner une nouvelle vie aux objets :

un lit devient une couche pour des plantes,

12une fourche sert de pied à une table,

on peut s'asseoir sur des sièges d'anciennes machines agricoles.

déco3Ce jardin est un espace de jeux idéal pour les petits enfants,

quel plaisir d'aller se réfugier dans la cabane en bois.

coin repos1Mais il faudra faire attention aux pots en grès bleu qui sont typiquement alsacien.

5

coin reposAmbiance zen

avec un petit pont en bois, un érable au feuillage pourpre,

13un petit océan de gravillons,

J japonaisdes carpes Koï.

bassinA gauche dans le feuillage du laurier, un masque blanc.

bassin1

18Encore une autre cabane avec une rangée de pots d'hostas.

pots

pots1A côté du poulailler, un érable au feuillage rouge attire l'oeil.

 

poulaillerJ'aime bien le délicat rosier aux fleurs roses.

poulailler1

poulailler2Et toujours du recyclage avec l'assise de la chaise

qui sert de contenant pour des plantes.

poulailler4Le jardin est aussi un refuge pour les insectes et les oiseaux.

abri insectes déco 

Le jardin de Paulette de Dany doit faire le bonheur de toute la famille, grands et petits.

edéco1  déco2

Dans le prochain billet, nous resterons en Alsace.

Nous irons nous promener dans le jardin "l'Escalier" à (67 170) BRUMATH

A bientôt

15

Posté par sylvie jardine à 13:04 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

04 mars 2019

Le jardin de Trapelune (88 520) LA CROIX AUX MINES . Vosges

J de TrapeluneIl ne faisait pas chaud quand on est arrivés à Trapelune,

dans ce hameau vosgien à 600m d'altitude. 

 10 heures n'avait pas encore sonné 

et le temps gris et humide donnait l'impression qu'il faisait moins que les 18°C affichés.

Cela dit, rien de tel pour les photos qu'un ciel bas et lourd, on n'est pas gênés par la lumière.

Quand on a quitté le jardin après plus d'une heure de visite, le ciel s'était dégagé 

et le soleil avait fait une timide apparition.

maisonPar rapport aux autres jardins visités le même jour en Alsace,

les floraisons à Trapelune avaient 15 jours de retard.

L'après-midi, il faisait 24°C quand on a visité à Barr les jardins de Marlène (ICI) et du brocanteur (ICI)

et le jardin de Marguerite à Plobsheim (ICI).

Qu'importe le climat, l'essentiel est d'installer des plantes adaptées au climat.

A Trapelune les plantes se plaisent et elles s'épanouissent généreusement,

regardez l'hosta devant l'entrée de la maison!

maison1Sur le côté de la maison, la terrasse est accueillante.

La façade est fleurie de clématites violettes, foncées et claires, d'un rosier orangé,

il y aussi du lierre qui assure un feuillage vert permanent.

Un parterre accueille des géraniums, des fleurs de ciboulette, de l'alchemille.

maison2Il y a le vrai minou qui se promène sur la terrasse 

maison3et le faux qui fait le dos rond.

minouOn entre dans le jardin en passant sous une tonnelle de roses et de clématites.

L'allée est bordée d'arbustes dont deux ont des floraisons blanches début juin :

à gauche un cornus et à droite un physocarpus au feuillage pourpre.

entréeTout est harmonieux dans ce jardin, les couleurs sont douces et apaisantes

et la propriétaire pratique la taille en transparence sur les arbres et arbustes.

17Cette méthode met en valeur la silhouette des arbres, permet au regard de voir "au travers" des arbres

et laisse passer la lumière.

1De la déco sympa anime les massifs.

déco2Le jardin qui n'est pas très grand est en pente.

4En passant sous une tonnelle garnie d'une clématite bleue foncée,

archeon accède à une petite chambre de verdure.

Un rosier et une clématite sont partis à l'assaut de l'arbre et c'est joliment romantique !

Le jardin ne peut pas accueillir plus de plantes au sol alors la propriétaire

a planté des clématites qui filent dans les arbres et donnent de la verticalité.

rose et clématite12 juin 2018, les pivoines sont en fleurs.

Admirez les couleurs des pivoines du rouge soutenu au rose pâle.

En regardant de plus près, on voit des marguerites et des géraniums,

les roses dans le parterre sont encore en boutons.

pivoinesDes iris bleus, de l'alchemille jaune complètent le décor.

irisQuand on découvre un jardin, on ne voit pas tout au premier coup d'oeil.

L'idéal est de s'asseoir pour prendre le temps de profiter tranquillement du spectacle.

décoUn peu plus loin, un érable au port buissonnant de couleur pourpre attire le regard.

6Des aulx, un berberis jaune, un viburnum porte des fleurs blanches.

8

7Une petite bordure de buis délimite le parterre.

9Il y a un cotinus coggygria, l'arbre à perruques

arbre à perruque1et un banc rouge qui lui fait écho.

arbre à perruqueUn peu plus loin, un cornouiller blanc étale ses branches à l'horizontale.

cornusLe feuillage au printemps est lumineux.

cornouillerRegardez l'harmonie des couleurs et des formes.

3La pivoine a des pétales blanc pur et on dirait que son coeur saigne

pivoine1Les organes femelles, appelés stigmates, sont teintés de rouge chez cette pivoine.

Ils ne sont visibles que lorsque la fleur est parfaitement ouverte. 

pivoine2Un tout petit cours d'eau traverse le jardin.

Les bordures du massif à gauche suivent les méandres du ru.

ruAu premier plan à coté de la statue une belle toquée d'héllébores.

ru1

10L'aspect rustique de la barrière en bois colle bien avec ce jardin à l'aspect naturel. 

13

alchemilleUn mur de pierres sèches marque la séparation entre deux niveaux de jardins.

J du basDes digitales, de l'alchemille jaune, un rosier  profitent de la chaleur du mur

(quand il fait chaud !)

J du bas1Regardez la grosseur des fleurs du chèvrefeuille, elles sont impressionnantes !

J du bas2

déco3De ce chemin en contrebas du jardin, on arrive au ras du sol de la plate-forme supérieure

et on peut voir de près les feuillages.

11

hosta2Les outils de jardinage sont rangés dans la petite cabane en bois.

Cette année le potager est bien entretenu mais il sera fait "à minima." 

12Quand on se rapproche de la maison, 

les plantes qui aiment l'ombre fraîche sont exubérantes.

14Les variétés d'hostas sont nombreuses et 

leur feuillage décoratif peut être vert, bleu, doré panaché.

15Nous sommes dans les Vosges et c'est une terre idéale pour les fougères.

16 Je ne sais pas s'il y a des attaques de limaces. En tout cas, les hostas sont magnifiques. 

banc1 hostas3

banc  hostas1jpg

hostas

déco1Il y a un petit bassin d'eau entouré de fougères et d'hostas.

bassin1Vous voyez sûrement la grenouille,

bassin eaumais regardez bien , il y a aussi une mésange.

bassin2Regardez cette belle harmonie jaune avec les feuillages lumineux:

le catalpa est très décoratif avec son feuillage jaune d'or au printemps,

harmonie jaune3à son pied, des graminées jaunes et des hostas. 

harmonie jauneDes poteries originales servent de support à des plantes.

harmonie jaune1

harmonie jaune2Le côté naturel du jardin de Trapelune cache un travail d'entretien permanent. 

Chaque détail est minutieusement étudié et j'aime beaucoup ce jardin très soigné.

harmonie jaune5On revient vers la maison pour finir la visite.

Des potées accueillent des plantes grasses.

déco4C'est la propriétaire des lieux, une charmante dame, qui nous a accueillis

et guidés dans notre visite avant l'arrivée d'autres visiteurs.

maison5Habitant à Strasbourg, elle passe ses week-ends et les vacances à Trapelune.

Son mari est décédé en 2017 et elle ne savait pas si elle allait continuer en 2018 à ouvrir son jardin 

à la visite. Pour notre plus grand bonheur, nous avons pu visiter ce petit paradis.

maison6Le jardin est un passe-temps et une passion qui sont souvent partagés en couple.

L'âge, la maladie, les aléas de la vie mettent parfois fin à l'entretien d'un jardin.

Non maîtrisée, la nature reprend vite le dessus et le jardin peut vite devenir une jungle.

La gestion des jardins -remarquables ou pas- est un vrai sujet qui se pose

quand les propriétaires n'ont plus la capacité de les entretenir.

maison7J'espère que le jardin de Trapelune continuera à exister

pour le plus grand plaisir des visiteurs.

déco7jpgAlors que le petit chat ne s'éloigne pas de la terrasse,

maison8les souris dansent.

déco6Rendez-vous pour une prochaine visite dans le jardin de Paulette et Dany

à (67230) WESTHOUSE. A bientôt

Posté par sylvie jardine à 18:08 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

23 février 2019

Le jardin de Marguerite (67 115 ) PLOBSHEIM

J de MargueriteNous allons visiter aujourd'hui un très beau jardin romantique,

le jardin de Marguerite à Plobsheim à une dizaine de kms au sud de Strasbourg.

Plobsheim est un village dont les habitants portent un joli nom :

ils s'appellent les plobsheimois et les plobsheimoises.

C'est amusant comme nom.

On accède au jardin de Marguerite par une petite allée gravillonnée sur le côté de la maison.

Des beaux rosiers couvrent le grillage qui clôture le jardin.

Derrière les rosiers, les pavots d'Orient sont déjà défleuris.

allée extérieurePour profiter pleinement du jardin, il y a possibilité de louer sur place le gîte La cour anglaise

aménagé dans la maison des propriétaires.

Pour une virée en Alsace, c'est peut-être l'occasion de profiter du gîte et

de se promener tranquillement dans le jardin le soir ou le matin à la fraîche.

maison côtéLe jardin de Marguerite, classé jardin remarquable,

a représenté l’Alsace en 2014 au concours national des jardins préférés des Français.

maisonJ'aime bien la couleur pourpre du rosier.

maison autourDans le même ton que le rosier, on trouve des géraniums, des lichnis et des digitales.

Plantes de sous-bois, les digitales aiment les sols humides et plutôt acides.

allée entrée

allée entrée1Le jardin est très soigné, regardez la délimitation bien nette des allées .

allée entrée2On arrive au potager.

Regardez le rosier liane qui part à l'assaut de la cime de l'arbre.

allée potager1Les carrés du potager ont été tracés au cordeau,

c'est la seule partie du jardin qui est aussi dégagée et qui a des formes géométriques.

allée potagerVoici un petit coin charmant.

La clématite a une belle couleur bleue

maison jardinet la déco accrochée sur la façade de la maisonnette est sympa.

cabane de jardin1Le jardin est tout en longueur, environ 30 mètres sur 150 mètres et plus on avance, plus c'est ombragé.

Il y a une diversité d'arbres et d'arbustes intéressante.

allée3Tout au long de la balade, on remarque de nombreuses réalisations en bois. 

bancLes treillis, arches, pergolas et autres éléments en bois donnent à ce jardin un esprit de campagne.

J centralIls sont réalisés pour la plupart en noisetier. Seuls les piquets sont en robinier, un bois réputé imputrescible.

J central1

déco1Dissimulé sous un jasmin étoilé, un masque rieur semble se moquer 

décodu minou qui fait une révérence.

deco10Dans le fond du jardin, un espace boisé et son sous-bois sont peuplés de plantes qui aiment l’ombre :

des hostas et du lierre.

fond du j

fleur4Moi qui aime beaucoup les fougères, je suis ravie !

fougères1

fougères

fougères2Nous découvrons le jardin japonais avec ses petits ponts de bois.

bassin2Quel beau décor romantique et destressant !

bassin5

bassin

bassin7Je me suis assise sur ce banc et j'ai écouté chanter les oiseaux.

banc2Et des oiseaux il y en a des grands et des petits...

bassin heron

déco3

déco9

déco6Sur le côté gauche du jardin, des ouvertures dans la haie s'ouvrent sur la campagne.

déco7

déco8Bien évidemment, pas de traitements chimiques dans le jardin.

Le compost « fait maison » permet de nourrir des plantes et de maintenir un sol de qualité…

bassin8Nous remontons vers la maison

fleurs3

allée fond du j

allée fond du j1Il y a de nombreux recoins dans le jardin 

qui permettent de s'isoler pour apprécier la tranquillité des lieux et

banc1rêver... 

déco22 juin 2018, on ne pouvait pas espérer mieux pour admirer les roses.

Il y a environ 150 variétés de roses anciennes.

fleur3  fleurs2fleurs4  fleurs1

Nous finissons la visite dans la partie du jardin la plus récente, celle du jardin de graviers,

 "gravel garden" ou jardin sec.

Les propriétaires sont allés visiter le jardin de Bett Chatto à Colchester dans l'Essex.

Dans une des régions les plus sèches d'Angleterre, 

sur un terrain en partie sec et battu par les vents, et en partie très humide et glaiseux,

Bett Chatto a créé plusieurs jardins sur un terrain inculte. 

Le jardin le plus remarquable

est le "gravel garden" créé sur un ancien parking dans un terrain pierreux.

Je vous recommande un livre que j'ai lu et relu, "jardins anglais, correspondance".

Pendant une année, Christopher Lloyd [Great Dixter] et Bett Chatto ont correspondu

sur leurs jardins, leurs réussites et leurs déceptions et c'est un régal, c'est ICI.

gravel2Plutôt que d'essayer d'acclimater des plantes contre nature à force d'arrosages et d'engrais,

Bett Chatto a choisi des plantes capables de s'adapter à des conditions difficiles.

Son secret : bien préparer le terrain en l'amendant avec du compost,

puis laisser faire la nature, ses plantes sont arrosées la première année et c'est tout!

La philosophie de Bett Chatto : La bonne plante au bon endroit !

Dans le jardin de Marguerite, le jardin sec s'étale devant la maison côté rue.

gravel gardenC'est un joli tableau aux tons doux et gris créé il y a seulement deux ans. (en 2016)

gravel10La floraison jaune des anthemis est timide, 

il faudra attendre encore quelques jours pour qu'elle illumine le tableau.

gravel8Les stipas ou cheveux d'ange affectionnent les terrains pauvres.

gravel12Beaucoup de plantes sont capables de fleurir ces jardins de graviers, 

la plupart sont méditérranéennes mais rustiques.

Il suffira d'une ou deux saisons pour que les plantes recouvrent tout l'espace.

gravel9Dans les gravels gardens, on trouve des agapanthes, des bergénias, de l'artémise, des euphorbes,

des gauras, des oeillets, des iris, du fenouil, de la lavande ...mais aussi des phlomis,

gravel3des coreopsis (ou ça leur ressemble),

gravel4des achillées,

gravel5des sedums qui sont d'excellents couvre sol,

gravel6des sauges,

gravel11des aulx...

gravel1Profitant des journées des rendez-vous aux jardins en juin 2018, nous avons fait

un beau circuit en visitant de très beaux jardins comme celui de Marguerite,

mais aussi celui du jardin des quatre temps (ici) , le jardin de Marlène (ici) ,

le jardin original du brocanteur (ici).

Ce n'est pas fini, dans un prochain billet nous irons découvrir un autre jardin remarquable,

le jardin de Trapelune (88) au coeur du Parc naturel des Ballons des Vosges.

Alors à bientôt pour une nouvelle balade.

Posté par sylvie jardine à 16:32 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :


16 février 2019

Le jardin du brocanteur (67 140) BARR

terrasse maisonAprès avoir visité le jardin de Marlène, [ICI], nous restons à BARR

pour découvrir un jardin atypique qui ne ressemble à aucun autre jardin.

Ce n'est pas un jardin à l'anglaise avec des mixed-borders fleuris,

ni un jardin structuré avec des parterres de buis, ni un jardin de curé.

Non, c'est un jardin unique en son genre fait de brics et de brocs

détournés de leur utilité première pour trouver une seconde vie très surprenante.

baignoire1Ce jardin aurait pu être kitsch du fait de la diversité des objets.

Mais non, il est original et rigolo.

Il y a tellement de choses qu'il ne faut surtout pas se presser mais 

 regarder à droite et à gauche, l'idéal est de prendre le temps de s'asseoir.

Regardez sur la table le poupon sous une cloche de verre.

Ce qui est original ici, c'est le yarn bombing ? vous ne connaissez pas ?

C'est le tricot-graffiti ou tricot-urbain.

C'est un art de la rue qui utilise des fils tricotés ou crochetés pour recouvrir le mobilier urbain.

Regardez les napperons crochetés sur les roues du vélo.

On verra un peu plus loin des troncs d'arbres habillés. Je trouve l'idée très sympa.

terrasse2 juin 2018, les rosiers sont en pleine floraison,

de belles cactées sont posées sur une table, et partout dans le jardin on retrouve des buis.

Allez on y va, c'est parti pour une balade dans le jardin du brocanteur, ouvrez bien vos yeux,

il y des idées de déco à prendre !

terrasse1L'horloge ne fait plus tic-tac tic-toc mais sert d'hôtel à insectes.

terrasse4Le terrain est très pentu

escaliers6  escaliers7 escaliers8  escaliers9

alors il y a des escaliers et des petites terrasses avec de nombreux recoins.

Approchons-nous du strelitzia.

escaliersCette plante porte bien son nom, oiseau du paradis, la fleur orangée est spectaculaire.

oiseau du paradisL'aménagement du jardin a été réalisé au fur et à mesure des trouvailles dans les brocantes

alors la décoration est unique et il faut avoir l'oeil partout pour tout découvrir.

Regardez, des cupidons sont accrochés sur les contremarches.

escaliers1

escaliers2Le jardin est intéressant  car il y a une grande variété de plantes.

cliquez sur les photos pour les agrandir

 

vue jardin  vue jardin1  vue jardin2  vue jardin3

Au bord des marches : iris, lysimaques...

escaliers3

escaliers4Si on regarde bien, un collier de boutons métalliques est suspendu sur la grille.

Au fond on aperçoit une stèle arrondie avec des inscriptions,

bidons1il y a aussi des récipients aux formes diverses.

bidonsIci des composteurs, des nichoirs, des pots de semis...

compostWhen piggs will fly ?  Regardez sur la table, le petit cochon a des ailes !

terrasse3Dans le jardin d'enfant, on trouve un  tableau et son boulier, ça me rappelle des choses,

un vélo, une brouette avec des iris,

tableauet le parc en bois sert de tuteur à des dahlias Honka.

parc enfantDans ce jardin, nous rencontrons une grenouille qui hésite à se jeter à l'eau,

grenouilleune grue cendrée qui prend son envol,

oieet un coq qui fait le fier sur la terrasse gravillonnée.

Vous voyez l'armature grillagée sur le pot de fleurs.

J'aime bien les couleurs des plantes :

l'heuchère avec son feuillage chaud, l'hosta avec son feuillage lumineux.

terrasse2De jolis nénuphars fleurissent dans un petit bassin.

bassinSur la margelle, des grenouilles prennent un bain de soleil .

bassin2Plus loin, on découvre des marches avec des incrustations différentes dans chacune d'elles : 

fers à cheval, billes, dos de cuillers, vis et écrous.. 

dalle  dalle1  dalles2  dalles3

La partie la plus récente du jardin est moins ombragée

A droite, un ventilateur de toit est posé sur un trépied de géomètre.

escaliers5Prenez le temps de détailler la photo car il y en a des choses

bassin1La baignoire sert de couche.

baignoireAuprès de mon arbre je vis heureux, je ne vais pas le laisser filer.

Si l'envie lui prend de partir, il devra m'emmener avec lui !

bancIl fallait y penser et le résultat est joli : des assiettes protègent le parterre de fraises.

pied de l arbreJ'aime bien le tricot graffiti, l'habillage donne des couleurs toniques.

  tricot graffiti  graffiti tricot1

Il y a de jolies potées dans le jardin

potée

potée1Sur le côté de la maison on peut admirer de magnifiques hostas.

hostas

hostas1Je suis sûre qu'il y a plein de petites choses qui nous ont échappé 

lors de notre visite.

C'est en regardant les photos que j'ai découvert certains détails.

Il n'y a pas à dire, ce jardin est très original.

Je dis chapeau au brocanteur pour ses idées qui font la part belle à l'humour.

 

divers  divers1  divers2  divers3

Dans un prochain billet, nous resterons en Alsace pour aller visiter le jardin de Marguerite

à PLOBSHEIM (67115)  Alors à bientôt

 

Posté par sylvie jardine à 16:56 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

12 février 2019

Le jardin de Marlène (67 140) BARR

J de MarlèneAprès le jardin des quatre temps (ici) à KUTZENHAUSEN,

nous continuons notre balade en Alsace à BARR dans le jardin de Marlène.

Il y a l'embarras du choix dans cette belle région dépaysante et pleine de charme.

Si vous voulez visiter des jardins privés, pensez au week-end des "Rendez-vous aux jardins"

au cours duquel des particuliers ouvrent exceptionnellement leur jardin au public.

Cette année, cette manifestation aura lieu les 7, 8 et 9 juin prochain.

Notez bien ces dates dans vos agendas car c'est l'occasion de découvrir des jardins privés

et leurs propriétaires se feront une joie de vous raconter leur passion.

Nous sommes arrivés au jardin de Marlène à 12H30 sous une chaleur quasi estivale, 24°C. 

Pendant ces week-ends, on optimise le programme et les trajets pour profiter 

au mieux des jardins, alors on pique-nique sur le pouce pour ne pas perdre de temps.

Rassurez-vous, on ne se laisse pas aller et on se rattrape le soir dans des petits restos sympas.

Et en Alsace, il y a de quoi faire !

terrasseDe la rue on n'imagine pas le théâtre qui se joue à l'arrière de la maison de Marlène.

Des topiaires de buis taillés en boule, des potées d'hostas, un joli rosier rouge,

l'entrée du jardin est accueillante et chaleureuse.

J'imagine qu'il doit faire bon s'attabler sous la terrasse ombragée

pour déguster une flammekueche, vous ne savez pas ce que c'est ?

Mais si, c'est une tarte flambée, hum qu'est-ce que c'est bon!

terrasse1

terrasse3A droite au pied de la haie de conifères, des mixed-borders colorés accueillent une flopée de fleurs.

Admirez le tableau de camaieu de verts, foncé, clair, lumineux,

éclairé par des touches de jaune avec les phlomis à droite

et à gauche les petites graminées au pied de l'impressionnant conifère.

alléeLe tableau is so british, chaleureux  et joyeux, j'adoreeeeeee !

mixed borderIl n'y a pas que moi qui aime ces parterres,

les abeilles s'en donnent à coeur joie. Elles ont l'air d'apprécier les phlomis.

phlomisAvec sa maison sur le dos, dame tortue se promène dans le jardin, 

sans se hâter mais d'un pas assuré, elle cherche un coin tranquille pour une petite sieste.

déco2La barbe de bouc avec ses panicules plumeuses blanches est spectaculaire.

Des digitales, des fougères, l'endroit doit être humide pour que ces plantes soient aussi développées.

mixed border1

mixed border2Pratique l'auge qui sert de récipient pour des petites graminées lumineuses

et des heuchères au feuillage pourpre.

Le lierre et des alchémilles sont d'excellents couvre-sol, les iris sont déjà fanés. 

décoLe lierre panaché jaune forme un joli tapis autour de l'arbre.

tapis de lierre Début juin le parterre de bégonias est encore jeune

mais d'ici peu les fleurs auront recouvert tout le massif.

déco1Passons le petit pont de bois pour découvrir une autre partie du jardin.

pont en bois

allée1A droite, un bassin est dissimulé derrière une végétation luxuriante :

à l'avant des hostas, des fougères,

à l'arrière un rosier liane blanc grimpe à l'assaut d'un arbre.

bassin1

bassin2Des poissons rouges et des carpes koi animent le bassin, un nénuphar blanc est en fleurs.

bassin3Chuut, des grenouilles se prélassent au soleil.

Aucun rapport avec le tintamarre du jardin des quatre temps

où une chorale de batraciens battait son plein. 

bassin4Si des chaises nous invitent à faire une pause,

 notre curiosité nous pousse à continuer la balade.

J arrièreOn est bien dans ce jardin loin de la ville et du bruit.

J arrière1

J arrière2Un tendre rosier rose et une clématite violette habillent une gloriette en fer forgé.

gloriette4

glorietteAu sol des iris et des plantes couvre-sol forment un tapis.

gloriette2En faisant le tour de la gloriette, on découvre un buste sur un piédestal.

gloriette3Dans cette partie du jardin, chaque massif a une forme géométrique  

surlignée par une bordure de buis.

buis6Regardez  les formes orginales des bordures :

ici des quartiers de mandarines,

buis5là un massif en carré.

buis4Dans ce massif des boules accompagnent un arbre au feuillage original tout gris.

buis2 Des arrosoirs sont prêts, les hydrangéas sont des assoiffés.

déco3A noter la bonne santé des buis qui ne sont pas malades !

buis  buis1

2 juin 2018, c'est l'époque idéale pour admirer les rosiers

et chez Marlène, des rosiers il y en a !

rosiers16

rosiers2les rosiers forment des haies,

rosiersIls habillent des arceaux.

rosiers1  rosiers4

rosiers5Certains rosiers commencent à peine leur floraison qui va durer jusqu'à la fin de l'été.

rosiers18Ce massif commence seulement à se colorer mais le spectacle 

promet une floraison estivale généreuse.

rosiers17Au pied de ce rosier s'étalent des heuchères au feuillage jaune, des digitales violets.

rosiers15 Il y a des roses anciennes, anglaises et modernes

et toutes sont très jolies.

rosiers12

rosiers11Au fond du jardin on découvre la campagne et les vignobles.

rosiers8rosiers6On a passé un moment très agréable dans le jardin de Marlène,

c'est un véritable petit coin de paradis fleuri.

rosiers7Dans le prochain billet, nous resterons à BARR en Alsace

à quelques pas du jardin de Marlène.

Nous découvrirons un jardin très original : "Le jardin du brocanteur".

Alors à bientôt.

Posté par sylvie jardine à 18:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

27 janvier 2019

Jardin des Quatre Temps (67 250) KUTZENHAUSEN

J des 4 tempsParmi tous les jardins visités en 2018, mon coup de coeur se situe au Nord de l'Alsace,

à 50 kilomètres de Strasbourg au Jardin des Quatre Temps à Kutzenhausen.

Pourquoi un coup de coeur ?

Bien sûr, parce qu'il faisait beau et que la région est typique,

parce que le charme alsacien opère dès l'entrée dans la cour :

façades à colombages sur lesquelles courent des plantes, volets sculptés de petits coeurs,

 potées de fleurs alignées le long des escaliers.

Mais surtout parce qu'il y a un petit plus, ce petit supplément d'âme

qui vous envoûte dès l'entrée dans le jardin, une atmosphère de plénitude et de sérenité.

On se sent bien dans ce jardin et c'est magique.

entrée cour avantAprès avoir traversé les dépendances de la ferme, 

on sort sur une terrasse d'été couverte par le auvent d'une des granges.

On découvre alors le jardin qui s'étale sur une légère pente descendante.

entrée dans le JUne belle allée engazonnée dévale jusqu'en bas du jardin.

Nous avons visité ce jardin le 3 juin 2018  à l'occasion des "Rendez-vous au jardin".

A cette époque de l'année, le gazon n'a pas encore souffert de la canicule.

J'imagine que le spectacle n'a pas été le même en été. 

allée engazonnée1Sur la gauche, le rosier adossé à la grange a une belle couleur rose soutenue,

à ses pieds s'étalent des sedums, heuchères, géraniums, népétas...

allée engazonnée2Avant de descendre l'allée engazonnée, prenons l'allée des roses.

allée engazonnée5

allée engazonnée4Le rosier grimpant Sympathie a une belle couleur rouge veloutée.

Résistant au grand froid, au soleil et à la pluie,

voici un rosier bien adapté à cette région du Grand Est

qui peut connaître des hivers rigoureux et des étés de plus en plus souvent caniculaires.

rosier rougeIl y a aussi New Dawn et Coral Dawn à la couleur rosée sur la tonnelle.

banc1 Au pied du cadran solaire fleurissent des Stachys byzantina (oreille d'ours), des géraniums 

allée engazonnée10et des pivoines.

pivoine

arche des rosesAprès l'allée des roses, le chemin pavé longe une petite cascade.

bas de la cascade La cascade se déverse dans un bassin dissimulé sous une végétation exubérante:

géraniums roses et bleus, iris, bleuets...

cascade1

bassin1Un héron est à l'affût.

bassin héros

bassin9

bassin6 Il me semble que la plante qui fait penser à des petits sapins est la pesse d'eau (ou queue de cheval).

Si c'est bien l'hippuris vulgaris, la plante est oxygénante grâce à son feuillage sous l'eau.

bassin2Le mariage est réussi entre le nénuphar et l'hippuris.

bassin5C'est la saison des amours chez les batraciens des jardins et ça coasse bruyamment.

Les crapauds et les grenouilles font un boucan d'enfer et il paraît que cela dure un mois à un mois et demi.

bassin grenouilleNous reprenons l'allée engazonnée pour continuer sur la gauche du jardin.

allée engazonnée6

allée engazonnée9Ce n'est plus l'époque, mais le spectacle doit être magique au-dessus du banc

quand la glycine est en fleurs.

bancL'allée engazonnée débouche sur la rue.

Sur la gauche fleurissent des agastaches bleus, des barbes de bouc au plumeau blanc

allée engazonnée8et dans les fougères, si on regarde de plus près,

on aperçoit un hibou.

On découvre au cours de la promenade de nombreuses réalisations en bois, en fer, en pierre et en saule.

c'est Freddy qui a réalisé la plupart des bancs, auges, tonnelles, arches et pergolas !

Quelle chance de savoir bricoler !

déco hibouInutile de vous préciser qu'il n'y a pas de produits chimiques dans le jardin

afin de favoriser la biodiversité et un équilibre biologique naturel.

Tout est réalisé dans le respect de la nature.

potagerjpgUn hôtel accueille les insectes. 

potager1En se nourrissant de pucerons...les insectes sont de précieux alliés au jardin.

insectes

rosier1

rosiersAu fond du jardin, une haie formée d'ifs coniques et d'érables champêtres marque la séparation 

avec la 2ème partie du jardin aménagée en 2001.

Je l'appelle" le jardin du tilleul".

topiairesRegardez comme il est majestueux !

Et qu'est ce que ça sent bon quand le tilleul est en fleurs.

Pas étonnant qu'on est zen dans ce jardin !

tilleulUne banquette circulaire faite "maison" en bois de chêne épouse le tronc de l'arbre 

tilleul1Sous l'ombre du tilleul, le cornus a un feuillage lumineux.

J du tilleul1Des plantes habillent le pied des arbres.

J du tilleul4

fond du JEt voici la 3ème et dernière partie du jardin en cours d'aménagement.

Des chaises et une table en bois nous invitent 

à faire une pause sous le saule pleureur.

J du fond1La scultpure en bois semble évoquer le jardinier contemplant 

avec satisfaction son jardin.

J du fondNous allons nous diriger vers la maison en empruntant l'allée à droite.

allée droiteUn cotynus pourpre se marie avec un joli tapi de fleurs bleues.

allée droite2

allée droite1Début juin, la floraison du tulipier de Virginie se termine,

seules quelques fleurs colorent encore le feuillage.

tulipier de VirginieVoici un massif jaune et bleu

càoté droitNous découvrons un autre bassin.

allée droite3

 

bassinRegardez les grandes fleurs de ces géraniums bleus.

bassin8Les lysimaques sont faciles à vivre, fleurissent longtemps

mais peuvent être envahissantes si on ne maîtrise pas leur développement.

bonhommes en bois Les hémérocalles se plaisent près du bassin.

hémérocallesEt pour finir la découverte du jardin des quatre temps,

voici quelques décorations qui animent les massifs.

déco1
déco2
déco escargot déco poules

deco10Vous comprenez pourquoi ce jardin est un coup de coeur.

Pour en savoir plus sur le jardin des quatre temps, c'est ici 

déco papillonsDans un prochain billet, 

nous resterons en Alsace pour visiter le jardin de Marlène à (67) BARR.

A bientôt

Posté par sylvie jardine à 15:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

29 décembre 2018

Une année au jardin

décembreInlassablement le temps égrenne les heures, les minutes, les secondes.

La ronde des saisons n'en finit pas de tourner en recommencant une nouvelle année à chaque 1er janvier.

29 décembre 2018, l'hiver s'est installé avec ses premières neiges et ses brumes.

Nous connaissons depuis quelques jours en Lorraine un épisode relativement froid.

C'est bien emmitouflés qu'on apprécie le marché de Noël à Metz et ses odeurs de vin chaud.

La magie n'opère pas s'il fait trop doux !

hiver16 décembre dernier, quelle surprise au réveil !

Le jardin était couvert d'une couche de neige et à part les arabesques des oiseaux

voltigeant d'arbres en arbustes, rien ne bougeait dans les parterres.

Avec les mauvais jours, les mésanges et le rouge-gorge sont réapparus au jardin 

et il faut réalimenter régulièrement les mangeoires car ces petites bêtes sont gloutonnes !

rouge gorgeHeureusement que je prends des notes car je ne me rappellais plus que l'hiver 2017/2018

avait été très humide en Lorraine remplissant ainsi les nappes phréatiques.

Le 23 février c'est le "Moscou-Paris", un vent glacial venu de Sibérie qui a soufflé sur le pays.

givreNous sommes incorrigibles, l'hiver commence à peine qu'on a hâte de voir le jardin s'animer.

Il faut savoir être patient et profiter de l'instant présent.

L'hiver est une période où la nature se repose et le jardinier doit en faire autant !

Il faut en profiter pour se ressourcer et être en plein forme dès les beaux jours.

Si la météo est douce, les primevères seront fleuries en février

primevèrestout comme les élégantes héllébores.

Cela dit, elles n'ont pas du tout apprécié le "Moscou-Paris".

helleboresMars-avril, les narcisses mettront de la gaieté dans les jardins et les parterres des villes.

mars2Mais la neige peut encore nous surprendre au début du printemps.

Les bonsais, mis en pleine terre pendant l'hiver pour mieux résister au froid,

sont rempotés début mars.

Le 18 mars 2018, une couche de neige a recouvert les petits arbres d'une fine couche de ouate.

mars1Mais le clou du spectacle printanier au jardin se joue quand les arbres sont en fleurs.

La nature est alors en pleine effervescence et c'est tellement beau !

printempsTulipes, forsythia, photinia..les couleurs sont vives, pétillantes et joyeuses.

fosythiaMuscaris, iberis sempervirens participent à la beauté du décor.

tulipesEn mai si la floraison des pivoines ne dure pas longtemps, elle est remarquablement belle.

Il y a bien longtemps, ces pivoines avaient une couleur rose, aujourd'hui elles sont blanches.

pivoine1jpgJ'aime la floraison vaporeuse, légère et si blanche.

massif sous mirabellier1Je ne sais pas pourquoi il y a toujours des fourmis sur les pivoines !

Il paraît qu'elles se nourrissent des sucres qui se trouvent sur les boutons à fleurs

et qu'elles ne font aucun mal aux pivoines.

Selon certains, la présence de fourmis dissuaderaient ses ennemis de s'en prendre à elles.

pivoineAutres classiques du printemps, les iris hollandais, 

les oeillets et les géraniums vivaces qui forment un beau mariage.

iris oeillets3jpg

Je ne peux pas me passer des pensées aux couleurs variées.

C'est une des premières potées que j'installe au jardin.

printemps1Courant mai, la gloriette se pare de blanc avec les petites roses de Perennial' Blush.

gloriette6

gloriette5Ensuite Perennial blue prend le relais avec une jolie floraison rose. 

sous la G

gloriette3Il est impossible de s'asseoir sous la gloriette quand les rosiers sont en fleurs :

il y a un tel bourdonnement d'abeilles qu'on les laisse butiner en paix !

gloriette4Voici le dernier arrivé, un rosier liane qui nous a été donné par Antoinette et Guy à l'automne 2017.

Ce n'était qu'une bouture et à la fin de l'été, il avait déjà atteint le haut de la gloriette.

La couleur est soutenue et j'aime ces petites fleurs roses et parmes. 

gloriette1A côté de la gloriette s'épanouit le tendre Sourire d'Orchidée.

sourire d'orchidéeLes rosiers sur les 3 arceaux ne sont pas en reste.

Au milieu Jacques Cartier à la floraison rose tendre.

tonnelleJasmina aux fleurs roses bien pleines.

rosesGuirlande d'Amour à la floraison généreuse et blanche.

jasminaJ'aime beaucoup le rosier de L'Haÿ au premier plan très résistant et très parfumé.

Avec ses nombreuses épines, il peut former une haie défensive !

roses2Les trois rosiers sur tige ont également bien fleuri : Porcelaine de Bayeux,

porcelaineRouge Médeillan et Alsace accompagnent les lavandes et les spirées printanières.

roses et lavandesLe 15 août annonce la fin de l'été au jardin.

2018 restera comme une année exceptionnelle pour la récolte de mirabelles ! 

mirabelleLe gazon n'est pas beau mais il est encore un peu vert.

Je ne mets pas les photos quand il est tout grillé !

A la fin de l'été nous pouvons profiter des hydrangéas et de l'hortensia.

Si vous en avez l'occasion, n'hésitez pas à planter un chèvrefeuille du Japon Halliana,

ses fleurs jaunes très parfumées embaument son entourage tout l'été.

été6

été4 été2

Il y a aussi la verveine de Buesnos Aires, l'anis, les amarantes et les anémones du Japon.

été automne automne1 anemone du japon

Et puis voici une de mes fleurs préférées, le tournesol, symbole de la joie de vivre.

Quel spectacle quand les oiseaux, surtout les mésanges, viennent picorer les graines.

été5 En été on peut admirer des spectacles furtifs quand le ciel est menaçant à l'approche de l'orage.

orage orage1

Les jours passent et l'automne revient avec les brumes matinales

et les belles toiles d'araignée suspendues un peu partout dans le jardin.

automne2Les jours raccourcissent et le gorge-rouge refait son apparition.

La ronde des saisons poursuit son tourbillon...

mars"Le bonheur pour une abeille est d'exister.

Pour l'homme c'est de le savoir et de s'en émerveiller " Jean-Yves COUSTEAU

Bonne et Heureuse Année 2019

2019 Rendez-vous l'année prochaine pour de nouvelles balades dans les jardins

Posté par sylvie jardine à 14:26 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 décembre 2018

Jardins Henri LE SIDANER à GERBEROY (60 380)

vue des rempartsC'est dans le joli village de Gerberoy que le peintre impressionniste Henri Le Sidaner

s'est installé en 1901 sur les conseils d'Auguste Renoir.

Il n'était pas question pour Le Sidaner de laisser quelqu'un d'autre

aménager son jardin car il avait une idée précise des effets de lumière recherchés.

Les premiers travaux concernent la parcelle derrière la maison aménagée en un jardin blanc.

Nous entrons dans la propriété par une allée pavée.

entréeSur les murets qui bordent l'allée s'étale une plante tapissante au feuillage gris argenté :

cette corbeille d'argent est une variété de ceraiste.

Au printemps ce tapis est recouvert de petites fleurs blanches.

entrée1L'été 2018 a été marqué par une sécheresse exceptionnelle

et il suffit de regarder ce qui reste du gazon pour constater

que le jardin a souffert du manque d'eau.

J blanc3La partie la plus proche de la maison est chouchoutée et arrosée.

Vert, gris et blanc forment un tableau apaisant.

J blanc716 septembre 2018, les hydrangéas sont en fleurs

J blanc10et forment de belles boules blanches.

entrée3  J blanc11

J blanc4 Bien sûr, la fin d'été n'est pas la saison idéale pour admirer les roses.

Mais en septembre, on peut admirer les roses remontantes

dont la floraison est certes moins spectaculaire qu'au printemps

mais très appréciée car la dernière de l'année. 

J blanc1

J blanc2On retrouve les céraistes qui se plaisent sur les murets .

J blanc17

buste le sidanerA côté des fougères, des hortensias et des buis, un tête à tête sympathique.

J blanc19Avant d'emprunter les escaliers qui mènent aux étages supérieurs,

prenons le temps d'admirer les terrasses à l'italienne.

espaliers3Le Sidaner s'est inspiré d'un voyage d'études aux iles Borromées

pour aménager trois terrasses fleuries à l'italienne.

roseraie3

espaliers2Des potées accueillent des géraniums blancs.

J blanc18

J blanc5

J blanc12D"en haut", nous avons une vue sur la boutique du jardin

J blanc13et sur le jardin blanc.

J blanc14

J blanc15

J blanc9Au fur et à mesure des années, Henri Le Sidaner a acquis

les parcelles attenantes à son terrain et les a aménagées en jardins.

escaliersAccolée à la propriété s'élève la collégiale Saint-Pierre, monument historique,

autrefois habitée par des religieuses.

roseraieIci les buis sont centenaires et c'est une chance qu'ils ne soient pas malades.

La vierge à l'enfant doit veiller sur le jardin.

vierge à l'enfantDans la roseraie, les couleurs sont roses et rouges.

roses3roses1

Si à cette époque de l'année, les rosiers non remontants ne sont plus fleuris,

on imagine la beauté du jardin quand les tonnelles croulent sous les roses !

roseraie6C'est en mai-juin qu'il faut venir admirer les rosiers en fleurs.

Depuis 1928 chaque 3° week-end de juin, grâce à Le Sidaner, le village de Gerberoy fête la rose. 

roseraie7Il y a les roses mais rien de tel que des géraniums pour fleurir jusqu'à l'automne la vasque centrale.

roseraie1

roseraie5Persicaire, Polygonum ou Renouée de l'Himalaya, c'est comme on veut !

Plante vigoureuse dont la floraison s'étale de juillet à octobre.

roseraie2Nous découvrons le jardin jaune et bleu construit 

sur les ruines d'un ancien château-fort.

DSC_7370Spirée bleue, barbe bleue ou caryopteris,

l'arbuste aux petits bouquets bleus a une allure décontractée.

Son feuillage est odorant.

J bleu1

J bleu4L'arbuste se marie bien avec les géraniums vivaces bleus.

J bleu

geraniumDans ce jardin bleu, nous découvrons une belle rose :

 "Pacific dream blue"

rosesApprochons-nous du temple de l'Amour

qui est une copie du temple de l'Amour du Petit Trianon à Versailles.

temple de l'amourLa gloriette est palissée de rosiers sarmenteux et grimpants destinés à poursuivre leur croissance

le long des six piliers en bois soutenant la coupole.

Henri le Sidaner a dessiné lui-même ce Temple qu'il a construit avec des amis Versaillais.

temple de l'amour1On aperçoit la coupole des remparts de l'extérieur des jardins.

temple de l'amour2Le terrain escarpé est agrémenté de vasques, de sculptures

qui lui donnent un petit air désuet mais sympathique.

poteries

poterieDepuis plusieurs années, Etienne Le Sidaner, petit-fils du peintre et son épouse Dominique

poursuivent la restauration des Jardins, labellisés "Jardin Remarquable" depuis 2013. 

poteries1Dans la mare barbotent des canards.

mareGrand peintre intimiste français appartenant à la génération post-impressionniste,

Henri le Sidaner a connu de son vivant tous les succès et toutes les récompenses.

Une centaine des plus grands musées à travers le monde possèdent ses oeuvres.

tableauNous finissons l'année avec cette balade dans les jardins Le Sidaner.

En attendant de vous retrouver l'année prochaine pour d'autres visites,

je vous souhaite de belles et joyeuses fêtes.

Prenez soin de vous

Posté par sylvie jardine à 10:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,