a b

La météo est surprenante depuis février et les températures font le yoyo.

A Metz, le mercure est monté jusqu'à 18°C fin février 

et mars a enregistré des trombes d'eau et des grands coups de vent.

Le vent glacial "Moscou-Paris" a traversé la Lorraine mi-avril 

suivi aussitôt d'un week-end de Pâques estival!

Aujourd'hui on ressort les doudounes. Décidément, on ne sait plus à quel saint se vouer.

16Ce week-end se tient à METZ le sommet des ministres de l'Environnement du G7.

Aujourd'hui on ne peut pas vraiment parler de réchauffement,

bien au contraire il fait frisquet et tristounet en Lorraine.

34Nous avons préparé les jardinières d'été

mais nous attendrons les Saints de glace avant de les installer dehors

car nous ne sommes pas à l'abri de petites gelées.

A la ferme de la Voirotte où nous achetons les annuelles,

les gérants mettent en garde les jardiniers impatients

contre les possibles coups de froid début mai, les dipladénias n'apprécieraient pas. 

35Que la nature est belle au printemps avec toutes ses couleurs pétillantes et joyeuses.

21Les crocus, primevères, hellébores, jonquilles ouvrent le bal

suivis par la ribambelle de tulipes.

20On a l'embarras du choix avec les tulipes hâtives, les fleurs doubles ou simples,

les multiples couleurs, les courtes sur pattes ou les tiges hautes.

On se laisse toujours tenter à l'automne en rachetant des bulbes.

12

13Les tulipes à longue tige tiennent plus longtemps que les tulipes hâtives. 

18 14

 Le roman d'Olivier Bleys "Semper Augustus" restitue avec brio la tulipomanie, 

l'atmosphère fiévreuse du commerce des tulipes aux Pays Bas dans les années 1630.

C'est aussi un plaidoyer contre l'injustice sociale et l'asservissement des faibles par les nantis.

Pour revoir le billet sur l'histoire des tulipes, c'est ICI 

1725 19

Certaines tulipes ont été regroupées au pied des arbres pour les localiser.

Quand aux autres, gare au coup de bêche en été qui saucissonne les bulbes.

15Nous avons découvert les tulipes "Sun Lover".

Les fleurs sont imposantes, jaunes et oranges et finissent rouges.

Elles ne ressemblent pas vraiment aux tulipes et elles durent longtemps.

32

29 41 28  27 

Certaines ont été plantées en pleine terre, d'autres en pot,

je vous les recommande car elles sont surprenantes.

39 Mais qu'il est difficile de faire un choix car toutes les tulipes illuminent le jardin.

23

6Avant les tulipes, c'est avec les forsythias, grands et petits, que le jardin se réveille vraiment.

26Pour répondre à une question fréquemment posée, non les bonsaïs ne proviennent pas d'espèces naines.

Ce forsythia est une bouture de l'arbuste de la haie en arrière plan.

En le plantant dans un pot étroit et en taillant chaque année ses racines, on limite sa croissance.

31C'est facile de fleurir le jardin.

Les vivaces en place refleurissent sans problème chaque année, comme les iris,

1les bleuets,

37les ancolies.

4Cette année les lilas portent moins de fleurs, problème de taille ?

2Je me suis amusée à accrocher les petits paniers "de fraises" dans les arbres.

10

36Vivement la fin du mois pour admirer les rosiers sur la gloriette.

38

9Même si avec les années, le jardin rejoue à chaque printemps le même spectacle,

notre enchantement est à chaque fois au rendez-vous.

5